Premier anniversaire des attentats du 13 novembre 2015 - Lettre du cardinal André Vingt-Trois

Publié le par Jardinier de Dieu

Lourdes, le 7 novembre 2016

Chers amis,

Le dimanche 13 novembre, 33e du temps ordinaire, marquera le premier anniversaire des attentats de l’an passé au Bataclan, dans plusieurs autres lieux (Stade de France, plusieurs rues des 10e et 11e arrondissements) auxquels on peut relier la mémoire de l’attaque contre Charlie-Hebdo et contre l’Hyper-Cacher de la porte de Vincennes en janvier 2015, les attentats de Bruxelles, plusieurs assassinats perpétrés au long de ces mois, liés de près ou de loin à des projets d’attentats, et encore le drame de Nice et l’assassinat du Père Jacques Hamel.

Les catholiques français ont réagi toujours avec une dignité et un calme qui impressionnent encore. Les célébrations d’obsèques ont partout été des moments de grande douleur mais aussi de gravité et d’espérance, sans haine, par-delà les peurs et les colères. Je remercie ceux d’entre vous qui ont eu à en présider ou qui accompagnent des victimes ou leurs proches.

Le 13 novembre prochain, il convient que les paroisses de Paris prient pour les victimes des attentats : pour ceux qui sont morts, pour ceux qui ont été blessés, pour ceux qui ont vécu les attaques diverses et travaillent à en surmonter le traumatisme, pour les proches des victimes. Que notre prière aide ceux qui restent marqués par ce qu’ils ont subi à se sentir entourés et soutenus. Vous saurez exprimer ces intentions dans la prière universelle. Vous penserez aussi à prier pour toutes les victimes des guerres, intention de prière du 11 novembre.

Je vous remercie de prier aussi pour que les chrétiens soient dans notre pays des artisans de paix et des porteurs d’espérance, qu’ils ne se laissent jamais entraîner par la tentation de la peur ou de la colère, qu’ils puisent dans l’espérance de la vie éternelle et la foi en la victoire du Christ sur la mort et sur le péché, l’énergie pour aller vers les autres, pour chercher inlassablement comment vivre dans l’unité, si différents que soient les hommes.

Prions aussi pour que nos concitoyens musulmans puissent être pleinement acteurs de notre unité nationale et pour que tous les citoyens grandissent dans l’estime mutuelle et la recherche du bien commun.

Pour ma part, je célébrerai la messe à Notre-Dame à 18h30 à ces intentions.

Dans ces mois où l’approche des élections suscite des débats nombreux sur les voies les meilleures pour notre pays, la prière des croyants de toutes confessions en cet anniversaire sera un encouragement à chercher le meilleur. Que Dieu nous accorde d’être à la hauteur de ce que notre pays représente dans le monde,

+André cardinal VINGT-TROIS
Archevêque de Paris

Publié dans Prières