2 août : Saint Pierre Favre - Humilité - neuvaine de bicentenaire du rétablissement de la Compagnie de Jésus

Publié le par Compagnie de Jésus

4ème JOUR DE NEUVAINE 2 août 2014
Saint Pierre Favre (Mémoire)
HUMILITÉ
En ce quatrième jour de notre Neuvaine, nous contemplons la vertu d’humilité. La suppression et le rétablissement final de la Compagnie de Jésus nous pousse à apprendre de notre histoire et à identifier honnêtement les occasions de grâce et de faiblesse humaine. Continuons à implorer Dieu pour avoir la grâce de reconnaître notre faillite et notre besoin de conversion, afin de suivre plus fidèlement le Christ humble et pauvre.
Pierre Favre, dont nous célébrons aujourd’hui la fête, est un modèle de simplicité et d’humilité.
Au nom du Père…
Hymne : Nada te turbe
Nada te turbe, nada te espante ;
quien a Dios tiene nada le falta.
Nada te turbe, nada te espante :
Solo Dios basta. (3x)
Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie ;
À celui qui a Dieu, rien ne lui manque.
Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie :
Dieu seul suffit. (3x)]
Ou bien, on peut réciter le psaume suivant.
Psaume 130
Seigneur, je n’ai pas le cœur  fier
Ni le regard ambitieux ;
Je ne poursuis ni grands desseins,
Ni merveilles qui me dépassent.
Non, mais je tiens mon âme
Égale et silencieuse ;
Mon âme est en moi comme un enfant,
Comme un petit enfant contre sa mère.
Attends le Seigneur, Israël,
Maintenant et à jamais.
Lecture d’Écriture (Ph 2, 5-11)
Comportez-vous ainsi entre vous, comme on le fait en Jésus Christ : lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. Mais il s’est dépouillé prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, par son aspect, il était reconnu comme un homme : Il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort sur une croix. C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a conféré le Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse, dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que le Seigneur, c’est Jésus Christ, à la gloire de Dieu le Père.
De la Tradition de la Compagnie (Mémorial spirituel de Pierre Favre)
C’est un fait que nous trouvons notre salut, notre vie et notre résurrection dans le Christ crucifié. Ces trois dons précèdent la gloire qui nous attend au ciel, gloire qui vient par le Christ glorifié, de lui et en lui. Nous devons donc d’abord rechercher le pouvoir du Christ crucifié et ensuite celui du Christ glorifié, et non pas une autre voie dans les environs.
Prière d’intercession
Louons le Seigneur, qui a commencé le bon travail en nous,
R/ : Toute gloire à son nom car il mènera ce travail à la perfection.
Intercessions (que l’on peut adapter)
Animateur : La restauration de la Compagnie de Jésus nous apprend que Dieu œuvre selon des voies aimantes et mystérieuses. Pleins de reconnaissance et de confiance présentons à notre Seigneur nos saints désirs en implorant :
R./ Christ notre Seigneur, écoute-nous.
1. Afin que nous puissions devenir plus attentifs au mouvement de l’Esprit, accoutumés à la volonté de Dieu et confiants dans la providence de Dieu. Prions le Seigneur. R./
2. Afin que nous puissions mettre les intérêts de la Compagnie de Jésus au-dessus de nos recherches personnelles, afin de devenir de meilleurs  instruments dans les mains de Dieu. Prions le Seigneur. R./
3. Afin que nous puissions constamment croître dans l’esprit de collaboration avec les membres compagnons et avec le laïcat, pour répondre plus efficacement aux demandes complexes de ce jour. Prions le Seigneur. R./
4. Afin que nous ne cherchions pas les honneurs et les privilèges de ce monde, et que nous puissions employer notre influence morale et sociale pour faire avancer la gloire de Dieu et établir une civilisation d’amour et de justice. Prions le seigneur. R./
5. Afin que, inspirés par la vie de saint Pierre Favre, nous puissions partager les grâces des Exercices Spirituels avec ceux que nous rencontrons, en donnant des retraites et en témoignant personnellement des valeurs de l’Évangile. Prions le Seigneur. R./
Notre Père…
Bénissons le Seigneur.
Nous rendons grâce à Dieu.

01 août 2014                               03 août 2014

Premier prêtre jésuite, 1506-1546

Premier prêtre jésuite, 1506-1546

Publié dans Prières, Saints