1 P 2, 4-9 le jour se lève sur tous les humains…

Publié le par père Jean-Luc Fabre

1 P 2, 4-9 le jour se lève sur tous les humains…
Pierre avance dans la compréhension de son existence mais son existence ne peut être sans celles des autres, celles de tous les autres et sans son Seigneur. Un mot lui donne de pouvoir rassembler ce qu’il découvre, le mot de Pierre, avec la pierre angulaire, les pierres vivantes, la pierre choisie, éliminée, la pierre sur laquelle on butte…
 
Nous voyons déjà à travers cela une dynamique se proposer. Cette dynamique peut se justifier à partir de l’Ecriture sainte mais elle reste à inventer. Cette invention passe par le cœur de chacun, par la réponse personnelle de chacun, par sa foi. Cette invention passe par le fait de se rapprocher du Seigneur Jésus, par le fait aussi d’annoncer les merveilles. C’est le passage de l’ombre à la lumière, c’est la réalisation du projet paternel, c’est le rassemblement de l’humanité.
 
A travers cela le rassemblement des croyants reçoit sa pleine et multiple identité : race choisie, sacerdoce royal, nation sainte et surtout peuple qui appartient à Dieu… Laissons-nous emporter par l’envolée de l’Apôtre, recevons de lui l’orientation véritable de nos vies, bien au-delà de nos chemins personnels, c’est au rassemblement de toute l’humanité en Christ que nous sommes appelés, laissons-nous pénétrer de cet appel, répondons lui de tout notre être, et la Paix, la Paix de Dieu embrasera tout l’univers…
 
1 Pierre 2, 4-9  Frères, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante que les hommes ont éliminée, mais que Dieu a choisie parce qu'il en connaît la valeur. Vous aussi, soyez les pierres vivantes qui servent à construire le Temple spirituel, et vous serez le sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. On lit en effet dans l'Écriture : Voici que je pose en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie et de grande valeur ; celui qui lui donne sa foi ne connaîtra pas la honte. Ainsi donc, honneur à vous qui avez la foi, mais, pour ceux qui refusent de croire, l'Écriture dit : La pierre éliminée par les bâtisseurs est devenue la pierre d'angle, une pierre sur laquelle on bute, un rocher qui fait tomber. Ces gens-là butent en refusant d'obéir à la Parole, et c'est bien ce qui devait leur arriver. Mais vous, vous êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d'annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

père Jean-Luc Fabre

photo http://www.bonjourlabaule.com/wp-content/uploads/2011/03/regarde-le-jour-se-leve1.jpg

Publié dans Epître de Pierre