Moi aussi, j’appartiens à cette tranche d’âge

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Chers frères et sœurs, bonjour !

Dans la catéchèse de ce jour, nous poursuivons notre réflexion sur les grands-parents en considérant la valeur et l’importance de leur rôle dans la famille. Je le fais en m’identifiant à ces personnes, parce que moi aussi, j’appartiens à cette tranche d’âge.

Quand je suis allé aux Philippines, le peuple philippin me saluait en disant : « Lolo Kiko » - c’est-à-dire « Grand-Père François » -, ils disaient : « Lolo Kiko ». Une première chose qu’il est important de souligner : c’est vrai que la société a tendance à nous éliminer, mais certainement pas le Seigneur. Le Seigneur ne nous élimine jamais. Il nous appelle à le suivre à tous les âges de la vie et la vieillesse comporte une grâce et une mission, une véritable vocation de la part du Seigneur. La vieillesse est une vocation. Ce n’est pas encore le moment de « rendre les armes ».

François "La vieillesse est une vocation", la mission des personnes âgées, 11 mars 2015  Constance Roques © Traduction Zenit

Le Pape François parle à des frères et donc il parle à partir de sa condition, condition qu’il partage avec tous les autres. En cela, il ne cesse d’essayer de marcher sur le chemin d’incarnation où le Christ Jésus l’a précédé, le précède encore. Ce qui est vrai pour le Pape est aussi vrai pour chacun de nous. Ayons le goût, la passion même de la parole fraternelle qui n’est jamais de surplomb, ne parlons pas du haut d’un savoir mais à partir de la situation vécue, reçue, acceptée, offerte. Là se trouvent la base de la communion entre nous tous, le chemin du bonheur…

Père Jean-Luc Fabre

Photo http://www.infospolitiques.net/photo/art/default/7209178-11064302.jpg?v=1416946061

Précédent                                                                       Suivant

Publié dans Pape, vieillesse