1Co 12, 4-11 2ème lecture du dimanche

Publié le par père Jean-Luc Fabre

2ème dimanche du temps ordinaire

L’ouverture intra-ecclésiale… Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous ! 

colombe 1 

La vie se donne, elle se donne à profusion, mais elle se donne aussi dans sa richesse et sa diversité. C’est l’expérience vécue par les premiers chrétiens qui dans la liberté de l’Esprit inventaient l’Eglise, ce corps bigarré du Christ. Une diversité réelle mais unifiée, une diversité qui a donc un sens, signifie vraiment quelque chose… Nous pouvons répartir ainsi ces dons selon le « carré ». Ils sont les fonctions nécessaires à la vie en plénitude au sein de l’Eglise dans sa capacité à tenir la visée, à fonder en raison ce qui se vit, se cherche, à répondre à la situation présente en manifestant la foi, et à maintenir la base de son organisation grâce à la guérison qui répare…

 

VISEE

le langage de la sagesse de Dieu

un autre est un prophète

dire toutes sortes de paroles mystérieuses

FONDATION

le langage de la connaissance de Dieu

l'autre le don de les interpréter

ACTION

le don de la foi

un autre peut faire des miracles

ORGANISATION

des pouvoirs de guérison

un autre sait reconnaître ce qui vient vraiment de l'Esprit

Chacune de ces fonctions contribue à l’édifice total et donne aussi de limiter l’autre fonction, de lui donner d’être dans une juste contribution. Les fonctions opposées se fortifient ainsi en s’équilibrant… Les langages se répondent, se limitent, se dépassent…

Nous avons en ces temps qui sont les nôtres à recevoir, à frais nouveaux, ce que dit l’Apôtre : l’attitude de l’un conforte l’attitude de l’autre, l’opposition reconnue et respectée permet la croissance harmonieuse… Que serait un langage de connaissance sans un langage concomitant de sagesse et réciproquement, à quoi bon seulement des miracles s’il n’y a pas le prendre soin et des guérisons…

Que le Seigneur nous donne le goût de savoir relativiser notre propre positionnement, de savoir rechercher la remise en route vers Lui sans cesse, par la rencontre de l’autre… que s’établisse le goût réel de l’ouverture au sein même de l’Eglise. Notre Eglise, cette Eglise, est la même que celle du temps de Paul, elles sont suscitées par l’Esprit, l’Unique Esprit…

 

1Corinthiens 12, 4-11 Frères, Les dons de la grâce sont variés, mais c'est toujours le même Esprit. Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c'est toujours le même Dieu qui agit en tous. Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. À celui-ci est donné, grâce à l'Esprit, le langage de la sagesse de Dieu ; à un autre, toujours par l'Esprit, le langage de la connaissance de Dieu ; un autre reçoit, dans l'Esprit, le don de la foi ; un autre encore, des pouvoirs de guérison dans l'unique Esprit ; un autre peut faire des miracles, un autre est un prophète, un autre sait reconnaître ce qui vient vraiment de l'Esprit ; l'un reçoit le don de dire toutes sortes de paroles mystérieuses, l'autre le don de les interpréter. Mais celui qui agit en tout cela, c'est le même et unique Esprit : il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté.

père Jean-Luc Fabre

image http://infocatho.cef.fr/fichiers_html/cefpentejpg/47-septdons.jpg