La Clématite nous ramène chez Ruth ... celle d’où sera engendré David

Publié le par Jardinier de Dieu

Originaire de la lointaine et mystérieuse Amérique du Sud,
elle est timide, fragile, douce, indolente, rampante
elle hésite ….

Un beau matin lorsque froid et pluie nous quittent,
que le soleil jaillit,
que la terre redevient chaude et fumante,
elle sent son corps trépigner.

L’ingénue se déploie, s’étire d’une façon rapide.
Pour son tuteur, elle a un amour sans limite.
Oh ! qu’elle s’y attache passionnément,
à celui qui lui donne de grandir, de se développer.

Toutes ses jeunes extrémités se tendent vers l’inconnu
Mais  la chaleur se fait lourde, pernicieuse, elle défaille, halète...
elle demande alors vivement à ses menus pieds de s’agripper, de s’enfouir dans l’humidité du sol.
Résiste, résiste : lui souffle sa vitalité corporelle.

Et de cette crise surmontée, de cette déchirure, de son intime le plus profond,
surgissent comme malgré elle, les fleurs étoilées-David.

Ce qu’elle portait en elle sans le savoir
C’est la CLEMATITE

Une des caractéristiques de base de la Clématite est l’attachement. Pour fleurir normalement, la Clématite a besoin d’un support : pergolas, treillis, … Cet attachement évoque celui de Ruth, la Moabite, envers sa belle-mère Noémie, la juive. Les deux héroïnes d’un très bref livre biblique de 4 chapitres seulement, pas plus de 4 pages dans la Bible de Jérusalem.

Ce livre est très intéressant. Il s’agit d’une histoire extraordinaire celle où l’humain renaît vivace, malgré tout...


Voici quelques passages du livre de Ruth :

01    A l'époque où gouvernaient les Juges, il y eut une famine dans le pays. Un homme de Bethléem de Juda émigra avec sa femme Noémie et ses deux fils pour s'établir dans la région de Moab.
03  Cet homme mourut, et Noémie lui survécut avec ses deux fils.
04  Ceux-ci épousèrent deux Moabites ; l'une s'appelait Orpa et l'autre, Ruth. Ils demeurèrent là une dizaine d'années.
05  Ils moururent à leur tour, et Noémie resta privée de ses deux fils et de son mari.
06  Alors, elle se mit en route avec ses belles-filles, pour quitter la région de Moab et retourner chez elle, car elle avait appris que le Seigneur avait visité son peuple et lui donnait du pain. En chemin, Orpa les quitta.
14  Noémie dit à Ruth :
15  « Tu vois, ta belle-soeur est retournée vers son peuple et vers ses dieux. Retourne, toi aussi, et fais comme elle. »
16  Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t'abandonner et à m'éloigner de toi, car j'irai où tu iras, et je demeurerai où tu demeureras ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu. »

 

02    11  Booz lui répondit : « On m'a rapporté tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as quitté ton père, ta mère et ton pays natal, pour te rendre chez un peuple que tu n'avais jamais connu de ta vie. »


04
    13  Par la suite, Booz choisit Ruth pour en faire sa femme et s'unit à elle. Le Seigneur lui    accorda de concevoir, et elle enfanta un fils.
14  Les femmes de Bethléem dirent à Noémie : « Béni soit le Seigneur qui aujourd'hui t'a rendu un défenseur ! Que son nom soit célèbre en Israël !
15  Quant à l'enfant, il sera pour toi une consolation, un appui dans ta vieillesse, car il est né de ta belle-fille qui t'aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. »
16  Noémie prit l'enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l'élever.
17  Les voisines lui donnèrent son nom. Elles disaient : « Il est né un fils à Noémie », et elles le nommèrent Obed. Ce fut le père de Jessé, qui fut le père de David.


Merci de votre lecture.

KL. Tô revu par JL. Fabre