Mt 18,26-30 ; commentaire du P.J.L. Fabre

Publié le par Aumonerie de Purpan (jardinier de Dieu)

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 28,16-20.

 

Au temps de Pâques, les onze disciples s'en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.


Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.

 

Jésus s'approcha d'eux et leur adressa ces paroles : 

 

« Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre.

 

Allez donc !

De toutes les nations faites des disciples,

Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ;                                         Au ciel et sur la terre

Et apprenez-leur à garder tous les commandements que je vous ai donnés.

                                                                                 

Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. »

 

 

1.       En petit dans le geste, en grand dans le discours, toujours le même mouvement « donner à la vie divine de naître sur terre, en nous »...

Comme lors de sa vie terrestre, Jésus l’exprime dans ses gestes, sa manière de faire...

 [cf. par exemple le renvoi après la multiplication des pains des disciples qui prennent seuls la barque pour traverser le lac / la marche sur les eaux de Jésus / l’appel à la foi plus grande]

Jésus les envoie loin / Jésus vient à eux d’une façon mystérieuse / Jésus les enseigne pour qu’ils grandissent dans la foi en l’accueil d’une présence autre,

 

Et son discours, aujourd’hui, Jésus l’annonce en grand [au ciel et sur la terre, fin du monde, toutes les nations] selon un même schéma :

Aller / Faites / ma présence est là aussi...

 

2.       A travers cela nous pouvons percevoir que

Jésus appelle ses disciples à agir vraiment à partir de lui et de sa parole...

Mais aussi à s’ouvrir à une nouvelle présence de sa part.


Jésus appelle à une co-action véritable.

  3. 3. Cela revient à Savoir trouver

cette manière d’agir en co-action avec Lui,

Comme lui-même le fait, en agissant en lien avec son Père...

Savoir être contemplatif dans l’action


                       
                       Les joubarbes sont magnifiques !
De cette manière d’agir, naît la présence divine sur terre.

Elle est faite d’envoi, de réception active, de retour...                                                                    

                                                                                                                            Je tiens à toi je suis suspendu à toi

Sentir dans le mouvement de l’action en moi                        

Le mouvement même de Dieu                                                   
Il cherche à se révéler aux hommes...

***

De là, je puis demander que mon action soit manifestation de cet amour,

Que mon action soit relation à Eux Trois...                                   

           Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde

                   Pour cela avant d’agir je m’en remets  à Lui, après l’action je la ramène à Lui

Dans ce travail patient, je me laisse peu à peu habiter par Eux Trois...