Ben Sirac le Sage Si 6, 5-17 Un ami pour la vie, la vie de tous

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Lecture du livre de Ben Sirac le Sage (Si) 6, 5-17 La parole agréable attire de nombreux amis, le langage aimable attire de nombreuses gentillesses. De bonnes relations, tu peux en avoir avec beaucoup de monde ; mais des conseils, n'en demande qu'à un seul entre mille. Si tu veux acquérir un ami, acquiers-le en le mettant à l'épreuve ; n'aie pas trop vite confiance en lui.  Il y a l'homme qui est ton ami quand cela lui convient, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse.  Il y a l'homme qui d'ami se transforme en ennemi, et qui va divulguer, pour ta confusion, ce qui l'oppose à toi.  Il y a l'homme qui est ton ami pour partager tes repas, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse. Quand tout va bien pour toi, il est comme un autre toi-même et commande avec assurance à tes domestiques ; mais si tu deviens pauvre, il est contre toi, et il se cache pour t'éviter. Tes ennemis, tiens-les à distance, mais avec tes amis sois sur tes gardes. Un ami fidèle est un refuge assuré, celui qui en trouve un a trouvé un trésor. Un ami fidèle n'a pas de prix, sa valeur est inestimable. Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur. Celui qui craint le Seigneur orientera bien ses amitiés, car son compagnon lui ressemblera.

 danser.jpeg

Et le Seigneur s’est fait l’ami de chacun. Il nous a rejoints là où nous sommes. Il s’est donné à nous pleinement. Il est avec nous, pour toujours. Lorsque nous sommes pauvres, perdus, il nous rejoint, nous prend, nous accompagne, nous fait passer. Il nous donne de pouvoir nous changer, retrouver le cœur vivant, il nous rouvre vers les autres, il est mon ami, il est ton ami, il est notre ami… Il est l’ami sincère de tous, l’ami universel… Loué sois-tu Seigneur !

 

Alors à sa suite, imbibé de sa manière d’être, respirant le même air que lui, aspirant aux mêmes choses que lui, reprenant ses mêmes attitudes, j’éprouve le désir en mon cœur d’être aussi ton ami, de marcher avec toi, de découvrir avec toi, de t’écouter, de t’aider, d’être aidé par toi aussi, d’aller ensemble… La vie est merveilleuse quand je ne suis plus seul, abandonné, perdu, isolé… quand je puis m’exprimer librement, quand je suis attendu, espéré, suscité et que je puis aussi faire de même envers l’autre… quand nous devenons souples les uns envers les autres…

 

Viens toi aussi, sois son ami, entre, toi aussi, dans la farandole de la Vie… Écoute-moi, laisse l’espérance souffler en ton cœur… Allons à Celui qui nous attend depuis toujours et qui nous voit revenir avec son Fils Bien Aimé…

Père Jean-Luc Fabre

photo http://www.larep.fr/photoSRC/bqViVeldaWelbKxCPNWs_pusXXdNGltxXD4uu1iw_sR0IkLcazbGupnwlQUaVQo_pWI48f0HY_sxYvETMFwM2diAkJo-_/678069.jpeg 

Publié dans Prières