Mt 1,1-16.18-23 Chacun est invité à entrer dans le projet de Dieu, en s'ouvrant à une vision plus riche du réel...

Publié le par père Jean-Luc Fabre

md-nativite.gif

Jeudi 8 septembre, Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 1,1-16.18-23.

Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham : Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères, Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram, Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone, Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé, Jessé engendra le roi David. David, de son union avec la femme d'Ourias, engendra Salomon, Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa, Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias, Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias, Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias, Josias engendra Jékonias et ses frères à l'époque de l'exil à Babylone. Après l'exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob, Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l'on appelle Christ (ou Messie). Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu'ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l'action de l'Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Il avait formé ce projet, lorsque l'ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Tout cela arriva pour que s'accomplît la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

« Voici la table des origines de Jésus Christ ». Matthieu commence son évangile en introduisant par deux fois le terme d'origine, selon la table ainsi que, selon d'une certaine manière, l'origine elle-même « Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ » ... Il y a ainsi une trame historique porteuse d'un sens, celle des générations, qui se retrouve dans la table des origines. Elle ramasse l'histoire du peuple juif avec les engendrements successifs, qui font une unité. Certains de ces engendrements sont toutefois marqués par une ouverture surprenante, voire limite, là où le nom de la femme est indiqué. La femme y apparaît comme l'autre de l'engendrement. On a donc une table des origines où les choses sont donc repérables dans la continuité de la succession mais où se joue aussi une autre dimension, qui écrit une autre dimension de l'histoire avec ces cas de générations limites : prostitution, substitution d'identité, viol, union hors du peuple juif.... Ce travail de la limite nous ouvre à la déclaration qui suit sur l'origine spirituelle « Voici quelle fut l'origine de Jésus Christ » Cette origine peut, elle aussi, être reçue dans son caractère mystérieux et ouvert grâce à l'autre dimension de l'histoire, celle des engendrements limites, qui court dans la trame des engendrements selon la norme...

Joseph est appelé par l'ange à élargir la vision qu'il a de la réalité en s'ouvrant lui-même à la richesse de son être propre. Dieu lui parle dans son rêve et dans sa lignée. La réalité porteuse de vie n'est pas forcément la normalité. Le rêve lui donne de changer de manière de voir, d'entrer plus avant dans le projet de Dieu, de recevoir son histoire. « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » L'engendrement selon Dieu est bien plus que d'entrer « comme il faut » dans une succession d'engendrements normaux. Il est aussi acceptation par nous du surprenant, du « pas comme il se doit », et, plus profondément, de l'inattendu d'un Autre. Joseph y consent en recevant et son passé et son avenir. Il prendra chez lui, Marie.

Ce chemin que parcourt Joseph chacun de nous a à le parcourir aussi. Nous avons toujours à relativiser notre propre compréhension native des choses, pour découvrir une autre manière de voir, de comprendre. C'est dans cette attitude que nous avons à ouvrir l'Evangile, pour y découvrir le mystère de Dieu, pour y percevoir son dessein. Comme le dit le grand théologien protestant Karl Barth « Toute vraie connaissance de Dieu commence par la reconnaissance du fait qu'il est caché » Extrait de Kirchliche dogmatik. Cela est vrai pour Marie, pour Joseph, pour chacun de nous... sachons nous ouvrir de tout notre être à la nouveauté de Dieu et pour cela à accepter notre propre histoire comme Joseph le fit.

Petit rappel sur la vie de ces femmes qui ouvrent l'esprit de Joseph à la nouveauté de Dieu...

Tamar (hébreu : תָּמָר  « palmier-dattier ») (ou Thamar) est un personnage biblique. Épouse de 'Er puis d'Onan, tous deux fils de Juda, elle parvient à s'unir à ce dernier par un subterfuge. Elle donne alors naissance aux jumeaux Zerah et Perets, ancêtre du roi David
Rahab est une héroïne biblique du Livre de Josué. Prostituée à Jéricho, c'est elle qui accueille les deux espions envoyés par Josué, les cache, et a la vie sauve lors de la destruction de la ville.
Ruth est une femme moabite et l'épouse de Malchon dont les parents, Elimelech et Naomi, se sont installés dans le pays de Moab pour fuir la famine en Judée. Le frère de Malchon, Chiljon, s'est également marié à une Moabite, Orpah. Lorsque Elimelech, Malchon et Chiljon décèdent, Naomi décide de rentrer dans son pays d'origine. Ruth suit sa belle-mère et elles s'installent pauvrement à Bethléem. Boaz épouse Ruth qui lui donnera pour fils Obed, père de Jesse et grand-père du roi David.
Bethsabée (en hébreu : בת שבע ce qui peut se traduire comme « septième fille » ou « fille du serment ») est l'épouse de Urie le Hittite puis du roi David. Elle est la mère de Salomon. Son personnage apparait dans le Deuxième livre de Samuel, au chapitre 11.

Pour s'ouvrir encore (Vers une finalité)