Col 1, 12-20 Tous et tout en Christ pour toujours… Alléluia !

Publié par Jardinier de Dieu

dieu-de-univers.jpg

La dernière note de la dernière portée musicale… Soudain, tout se donne à comprendre, à recevoir… Tout se révèle de Dieu, de son projet, de sa manière, de ce qui a été fait… Tout s’embrase…
Paul en a la préscience. Il nous le dit, il nous invite à le saisir nous-mêmes dans nos quotidiens… Dans un seul mouvement, tout se tient, la perte, le salut, la renaissance, l’appartenance, la transformation… La brûlure d’un amour total qui se donne en tout partout en tous !
Nous défaillons, nous sommes excédés, nous recevons, nous nous fions, nous continuons d’avancer dans notre quotidien, en sachant vers où nous allons, nous fiant à cette tendresse jadis perçue, reçue…

enfant-copie-1.jpg

Nous nous préparons, encore une fois, à recevoir cet amour comme une brûlure irradiante qui vient à nous sous la forme d’un enfant, d’un petit enfant… Le manque pour nous devient signe de cet amour ! La pénombre même… Pourrons-nous jamais aller au-delà de la porte entrouverte, au-delà du manque reçu et creusant… La lumière ne sera-t-elle pas trop vive pour nos yeux de chair… Tu le sais, Seigneur Jésus…
Colossiens 1, 12-20 Frères, vous rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d'avoir part, dans la lumière, à l'héritage du peuple saint. Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres, il nous a fait entrer dans le royaume de son Fils bien-aimé, par qui nous sommes rachetés et par qui nos péchés sont pardonnés.
Lui, le Fils, Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né par rapport à toute créature, car c'est en lui que tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les êtres visibles et les puissances invisibles : tout est créé par lui et pour lui. Il est avant tous les êtres, et tout subsiste en lui.
Il est aussi la tête du corps, c'est-à-dire de l'Église. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, puisqu'il devait avoir en tout la primauté. Car Dieu a voulu que dans le Christ toute chose ait son accomplissement total.
Il a voulu tout réconcilier par lui et pour lui, sur la terre et dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.
Père Jean-Luc Fabre

Publié dans Epîtres de St Paul