Croire est raisonnable - Benoit XVI

Publié le par Jardinier de Dieu

La foi permet de connaître vraiment Dieu, et transforme toute la personne. Profondément touchés par la présence de l’Esprit de Jésus, nous réussissons à dépasser nos égoïsmes, pour nous ouvrir aux vraies valeurs de l’existence. Notre connaissance de Dieu dans la foi ne se fait pas sans notre raison. Dieu n’est pas absurde ! Il est « mystère » : c’est-à- dire surabondance de sens et de vérité, de lumière qui illumine la raison humaine.

La foi et la raison ne s’opposent, ni se combattent. Elles sont les conditions requises pour comprendre le sens et le message de la Révélation divine. La recherche de l’intelligence de la foi est un acte intérieur à la foi. Le rapport harmonieux entre la foi et la raison est la juste voie qui conduit à l’Absolu et à la réalisation de l’être humain.

En ce sens, la croix du Christ n’est pas un événement irrationnel, mais un fait salvifique qui se justifie par une nouvelle forme de rationalité basée sur la foi. L’homme est au centre de la création, non pas pour l’exploiter déraisonnablement, mais pour la protéger et la rendre habitable.

Si la science permet à la foi la compréhension du dessein de Dieu sur l’univers, la foi, pour sa part, permet à la science d’œuvrer pour le bien et la vérité de l’homme. […]

t-colombe_de_Picasso.JPGIl est décisif pour l’homme de s’ouvrir à la foi
et de connaître Dieu et son projet de salut en Jésus-Christ.
Dans l’Evangile, un nouvel humanisme est inauguré,
une authentique « grammaire » de l’homme et de toute la réalité.

Le Catéchisme de l’Eglise catholique affirme :
« La vérité de Dieu est sa sagesse
qui commande tout l’ordre de la création et du gouvernement du monde
(cf. Sg 13, 1-9).
Dieu qui, seul, a créé le ciel et la terre (cf. Ps 115, 15),
peut seul donner la connaissance véritable de toute chose créée
dans sa relation à Lui » (n. 216).

Soyons confiants
que notre engagement dans l’évangélisation
aidera à redonner à l’Evangile sa place centrale
dans la vie de tant d’hommes et de femmes de notre temps.
Et prions pour que tous retrouvent dans le Christ
le sens de leur existence et le fondement de la vraie liberté :
sans Dieu, en effet, l’homme s’égare.
Les témoignages de ceux qui nous ont précédés
et qui ont consacré leur vie à l’Evangile le confirment pour toujours.
Il est raisonnable de croire,
c’est notre existence qui est en jeu.
Cela vaut la peine de se dépenser pour le Christ,
lui seul peut satisfaire les désirs de vérité
et de bien enracinés dans l’âme de tout homme :
maintenant, dans le temps et dans l’éternité bienheureuse.

Benoit XVI, 21/11/12  Zenit http://www.zenit.org/article-32619?l=french & http://www.zenit.org/article-32620?l=french 

image http://files.foi-et-raison.com/200000007-8be178dd6a/t-colombe_de_Picasso.JPG

Publié dans Catéchisme