4ième dimanche de Pâques / Ecouter (écouter) et suivre ...

Publié le par père Jean-Luc Fabre

berger.jpg

Le Saint Père met bien en évidence dans le passage de Saint Jean du 4ème dimanche de Pâques combien notre action selon Dieu ne peut être qu’à partir d’une écoute profonde de sa Parole, ceci rejoint le commentaire sur les disciples d’Emmaüs du dimanche précédent avec le paradigme Expériences Réflexion Action Evaluation Contexte. 

La liturgie du IVe dimanche de Pâques nous présente une des icônes les plus belles qui, dès les premiers siècles de l'Eglise, ont représenté le Seigneur Jésus : celle du Bon Berger. L'évangile de saint Jean, au chapitre 10, décrit les traits particuliers du rapport entre le Christ Pasteur et son troupeau, un rapport tellement étroit que personne ne pourra jamais enlever les brebis de sa main. En effet, elles lui son unies par un lien d'amour et de connaissance réciproque, qui leur garantit le don incommensurable de la vie éternelle. En même temps, l'attitude du troupeau envers le Bon Berger, le Christ, est présenté par l'évangéliste par deux verbes spécifiques : écouter et suivre. Ces termes désignent les caractéristiques fondamentales de ceux qui vivent la suite du Christ. Avant tout, l'écoute de sa Parole, où naît la foi et où elle se nourrit. Seul celui qui est attentif à la voix du Seigneur est en mesure d'évaluer dans sa conscience, les décisions justes pour agir selon Dieu. De l'écoute découle alors la suite du Christ : on agit en disciples après avoir écouté et accueilli intérieurement les enseignements du Maître, pour les vivre au quotidien. 

Benoît XVI ROME, le Dimanche 15 mai 2011, dimanche du Bon Pasteur, Journée mondiale de prière pour les vocations sacerdotales et à la vie consacrée, à l'occasion de la prière du Regina Caeli.

Source de la photo http://www.rocamadourlaboriedimbert.com/animation%20berger.JPG 

Publié dans Pape