Eucharistie/Sacrifice

Publié le par jardinier de Dieu

eucharistie.JPG

 

 

... L'Eucharistie est le moyen voulu par Dieu de mettre à la disposition de tout homme de tous les temps et de tous les lieux de la puissance de Résurrection dont Jésus a bénéficié ...

 

Le Christ ressuscité se fait notre nourriture et notre boisson parce qu'il veut vivre en nous ce qu'il a vécu en son humanité. Il veut ainsi devenir nous-même afin que nous ayons en nous cette force qui lui a permis d'affronter toute mort de l'homme à lui-même et d'en sortir vivant, vainqueur...

Louis SINTAS, 1990. Eucharistie, la vie des chrétiens : sacrement de Dieu. Christ Source de Vie, Vieille Toulouse, p.88

« J'ai soif de toi. Ne doute jamais de ma miséricorde, du fait que je t'accepte sans cesse, de mon désir de te pardonner, de ma soif ardente de te bénir, de vivre en toi ma propre vie. J'ai soif de toi ! Si tu te crois sans importance aux yeux du monde, cela ne m'importe pas du tout. Pour moi, il n'y a qu'une chose qui importe : il n'y a rien de plus important dans le monde entier que toi. J'ai soif de toi ! Ouvre-toi à moi. Viens à moi et aie soif de moi. J'ai soif de toi !

Peu importent tes errements. Peu importe combien tu m'as oublié. Peu importent toutes les croix que tu as dû porter toute ta vie. Il n'y a qu'une seule chose dont je veux que tu te souviennes tout le temps, une seule chose qui ne changera jamais : J'ai soif de toi, tel que tu es. Tu n'as pas besoin de changer pour croire en mon amour, parce que c'est de croire en mon amour qui va te changer. Tu m'as oublié, et maintenant je te cherche à chaque instant de ta vie, me tenant debout, à la porte de ton cœur et frappant.

Tu penses que c'est dur à croire ? Alors regarde vers la Croix, regarde vers mon Cœur transpercé pour toi. Regarde vers mon Eucharistie. Tu n'as pas compris ma Croix ? Alors, écoute encore une fois ce que j'ai dit sur la Croix : J'ai soif ! Oui, j'ai soif de toi. J'ai soif de toi. J'ai cherché quelqu'un pour combler mon amour et je n'ai trouvé personne. Sois celui-ci. J'ai soif de toi - de ton amour. »

Bienheureuse Mère Teresa (1910-1997), extrait de son Testament spirituel.


Publié dans Eucharistie - Mystère