Faire de son coeur, un coeur illimité

Publié le par Jardinier de Dieu

fleche gaucheNous avons fait de Dieu une idole, de l'Eucharistie une idole, nous avons processionné autour de cette idole, et nous n'avons pas vu qu’elle était une exigence formidable, qu'elle demandait de chacun de nous qu'il se surmonte, qu'il se dépasse, qu'il fasse de son cœur un cœur illimité, qu'il accueille les autres au nom du Christ, en voyant en eux le Christ et en leur donnant le Christ, par sa fraternité même.

Eucharistie.jpg

Ah ! Il faut que nous rendions à l'Évangile son réalisme incomparable, car personne n'a jamais aimé Dieu, je veux dire, n'a jamais aimé l'Homme comme Jésus-Christ. Personne n'a la passion de l'Homme comme Jésus-Christ. Et cette Passion que nous célébrons, ce Mystère de la Foi, il signifie justement au cœur de Dieu cette passion infinie pour l'Homme.

Le prix de notre vie, c'est lui, c'est lui-même, offert pour nous. Comment donc pourrions-nous le joindre sans assumer l'Homme, sans découvrir la grandeur de l'Homme, sans comprendre que le Royaume de Dieu ne peut s'accomplir qu'au-dedans de l'Homme, sans mettre au-dessus de tous nos intérêts, cette grandeur divine de l'Homme qui est tout le Royaume de Dieu dans une Incarnation de Dieu qui se continue jusqu'à la fin des siècles.

 

Et voilà la question qui nous est posée ce soir : qu'avons-nous fait de l'Homme ? Qu'avons-nous fait de l'Homme ? Est-ce que nous continuerons à processionner autour d'une idole ? D'une idole que nous avons construite en méconnaissant le don de Dieu.

 

Bien sûr, le Christ se donne réellement à nous ; par l'Eucharistie vraiment il se communique. Mais s'il se communique par l'Eucharistie, c'est en réponse à cet appel de l'Église qui, seule, peut prononcer les paroles délicates qui actualisent cette Présence.

 

Maurice Zundel Qu'avons-nous fait de l'Homme ? A Lausanne - Montolivet, le jeudi saint 7 avril 1966.

photo http://paroisses-du-confluent-78.cef.fr/images/Eucharistie.jpg

Publié dans Eucharistie - Mystère