Fidèle jusqu'à la mort

Publié le par Jardinier de Dieu

Homélie de Pie XII pour la canonisation de Sainte Maria Goretti (25 juin 1950)
   
rose blanche

 

Tout le monde connaît la lutte très dure que cette vierge désarmée dut affronter; un assaut violent et aveugle se déchaîna brusquement pour souiller et violer sa pureté angélique. Mais, dans cette terrible épreuve, l'enfant pouvait redire au divin Rédempteur ces paroles d'un livre précieux, l'Imitation de Jésus Christ: « Si je suis éprouvée et meurtrie par les afflictions, je ne craindrai aucun mal pourvu que ta grâce soit avec moi. C'est elle qui est ma force, c'est elle qui me donne conseil et secours. Elle est plus forte que tous les ennemis». C'est pourquoi, soutenue par la grâce céleste, à laquelle répondait sa volonté noble et courageuse, elle sacrifia sa vie mais elle ne perdit pas la gloire de la virginité. Dans l'existence de cette humble enfant, que nous avons esquissée à grands traits, on peut voir ce qui est non seulement digne du ciel, mais digne aussi d'être regardé avec admiration et respect par notre époque. Que les pères et mères de famille apprennent combien ils doivent élever les enfants que Dieu leur a donnés, dans la droiture, la sainteté et le courage, et les former à suivre les préceptes de vie du catholicisme. Ainsi, lorsque leur vertu sera mise en péril, ils pourront, aidés par la grâce divine, sortir du combat, victorieux, sans blessures et sans souillures. Que l'enfance joyeuse et la jeunesse ardente apprennent a ne pas s'abandonner misérablement aux joies éphémères et vides du plaisir, à l'attirance fascinante du vice. Qu'elles apprennent plutôt à rechercher avec enthousiasme, même avec effort et à travers les obstacles, la perfection morale du chrétien. Nous pouvons tous l'atteindre un jour par l'énergie de la volonté soutenue par les grâces de Dieu, en pratiquant l'effort, le travail et la prière.  

Assurément, nous ne sommes pas tous appelés à subir le martyre ; mais nous sommes tous appelés à posséder la vertu chrétienne. Mais la vertu exige de l'énergie. Sans atteindre le même sommet de courage que cette jeune fille angélique, elle réclame néanmoins de notre part une activité persévérante, attentive, qui ne devra jamais se relâcher jusqu'à la fin de notre vie. C'est pourquoi on peut parler d'un martyre lent et prolongé, auquel nous incite cette affirmation divine de Jésus Christ: Le Royaume des cieux souffre violence, et ce sont les violents qui s'en emparent. Tendons tous vers ce but, soutenus par la grâce ; que sainte Maria Goretti, vierge et martyre, nous en persuade. Du ciel où elle jouit de l'éternelle béatitude. Qu'elle nous l'obtienne du divin Rédempteur par son intercession. Tous alors, chacun selon ses conditions de vie. Nous suivrons le même chemin glorieux, avec détermination et réalisme.   

La liturgie des heures III, aelf, Paris, 1980, p.p. 1150-1151. 
photo http://larasoft.l.a.pic.centerblog.net/jvxjccmz.png

Publié dans Saints