Intention universelle de prière du Pape, Mars 2013 : Le respect de la création

Publié le par Jardinier de Dieu

Ce soir, jeudi 28 février 2013, à 20h l’Eglise est entrée dans un temps sans Pape la gouvernant. Pourtant, en communion avec « l’Apostolat de la Prière », nous continuons à prier selon les intentions de prière du Saint Père pour le mois de mars 2013.
Intention universelle :
« Pour que grandisse le respect de la nature, l’œuvre de Dieu confiée à la responsabilité humaine ».

Aubel.JPGBéni sois-tu Seigneur,
pour les jardiniers, les paysagistes, le pépiniéristes,
qui mettent de l'harmonie et des couleurs
jusqu'au fond de notre œil.

Béni sois-tu Seigneur,
pour les architectes, les ingénieurs, les ouvriers,
qui transforment et disposent la matière
pour notre utilité et notre confort.

Béni sois-tu Seigneur,
pour les artisans, les artistes, les poètes,
qui font jaillir de la beauté
du bout de leurs doigts, de leur palette,
de leur plume ou de leur ciseau.

Bénis sois-tu Seigneur,
pour nos sœurs  et nos frères humains,
qui sont soucieux
de faire de notre Terre
un habitat toujours plus beau et plus sain.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour tous ceux qui prennent notre Terre
pour une immense poubelle,
qui la salissent, la polluent, la massacrent.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour les industriels irresponsables
qui déversent leurs déchets
dans nos rivières et nos lacs
et tuent de plus en plus la vie aquatique.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour les fabricants de pluies acides,
plus préoccupés de faire de l'argent
que de sauvegarder notre environnement.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour le campeurs imprudents et irréfléchis
qui éteignent mal leur feu en forêt
et allument des brasiers
aussi destructeurs qu'incontrôlables.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour les producteurs de déchets nucléaires
et de produits hautement toxiques,
qui exposent au danger
des populations entières
à cause de leur manque de précaution.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour ces fabricants de guerres,
qui recherchent plus leurs intérêts
que la paix véritable dans le monde.

Pardon, Seigneur, pardon,
pour les gens qui brisent une branche
sans nécessité,
pour ceux qui écrasent une fleur
pour le plaisir,
pour ceux qui blessent ou tuent un animal
sans raison.

Pardon, Seigneur, pardon.
(Jules Beaulac:""Que c'est bon la vie", Éd. du Levain )

photo http://cerclegustavethibon.hautetfort.com/images/Aubel.JPG