J'ai fait un rêve d'un monde : monde nouveau

Publié le par Anne-Marie D.

PRIERE UNIVERSELLE

Carême : 2eme semaine

J’ai fait le rêve d’un monde : monde nouveau

fenêtre ouverte

L’Ecrit. Un nouveau média débarque. Il s’appelle France Culture Papiers. C’est de l’écrit original sur le riche et foisonnant terreau d’une radio culturelle. L’écrivain Danièle Sallenave, en participante, s’exprime : « J’aime beaucoup l’idée que s’établit un échange fécond entre l’écrit et l’oral qui révèle la complémentarité des deux, à rebours de l’idée moderne selon laquelle l’oral et l’image ont supplanté le temps de l’écrit ». Aide-nous Seigneur, à garder la mémoire, la trace écrite, le support du livre malgré ou avec l’apport des nouvelles technologies.

J’ai fait le rêve d’un monde : monde nouveau

cuisinier3

La Confiance. De jeunes diplômés en sciences économiques ou en sciences politiques préfèrent redémarrer un CAP professionnel en gastronomie ou en artisanat plutôt que d’affronter une longue période d’inactivité ou de chômage. Ils découvrent dans leur nouveau métier que leur tête et leurs doigts marchent en accord. Ils sont enchantés, de réaliser qu’ils créent de l’inédit de leurs propres mains. Aide-nous Seigneur à faire confiance à notre jeunesse qui sait revenir à des métiers nobles par les moyens qui lui appartiennent.

J’ai fait le rêve d’un monde : monde nouveau

ski.jpg

La Montagne « Les Sybelles ». C’est une station familiale dans les Alpes. Tout est organisé à des prix compétitifs, pour des vacances d’hiver en famille où un programme d’animations allie pot d’accueil, plaisirs de la neige et visites à la ferme. La montagne et l’authenticité du village ont été préservées grâce à la générosité d’un homme Georges Maulin, visionnaire qui a osé y investir. Merci Seigneur, pour ces hommes hors du commun qui ont l’art de conjuguer générosité et amour de la nature. Ils aident à la création de petits coins de paradis sur terre.

J’ai fait le rêve d’un monde : monde nouveau

au travers de la fenêtre

L’Eloge de l’émerveillement. Bertand Vergely, philosophe et théologien français raconte dans ses livres que le mal est l’absence du bien et qu’il en est ainsi depuis que nous avons perdu Dieu, au temps lointain de la Genèse.  Etre chrétien aujourd’hui, c’est décider que la  joie d’exister dans notre « être-là » l’emporte sur le pessimisme ravageur, que le don de l’émerveillement aux minuscules miracles de la vie est notre chemin du Salut. Oh Seigneur que la fête de la vie toque à notre porte et qu’agréablement surpris, nous lui ouvrions en grand, les deux battants.

 

Anne-Marie D.

photo4 http://www.galerie-creation.com/diane-romanello-paysage-islandais-au-travers-d-une-fenetre-n-1226603-0.jpg

photo 2 http://www.campus-pro.fr/uploads/images/Gallery/cuisinier/cuisinier3.jpg

photo3 http://mountains.rendezvousenfrance.com/sites/default/files/2_domaine_des_sybelles_dans_la_vallee_de_la_maurienne_savoie-atout_france_jean_francois_tripelon-jarry-01.12.2015_2.jpg

photo1  http://storage.canalblog.com/42/87/282794/67775695.jpg sur le sie de Michèle http://raymichemin.canalblog.com/archives/2011/08/30/index.html