Jn 10, 22-30 Dieu agit dans son Fils

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 10, 22-30.

mains-bougies-adoration.jpg 

On célébrait la fête de la dédicace du Temple à Jérusalem. C’était l’hiver.
Jésus allait et venait dans le Temple, sous la colonnade de Salomon.
Les Juifs firent cercle autour de lui ; ils lui disaient : « Combien de temps vas-tu nous tenir en haleine ? Si c’est toi le Christ, dis-le nous ouvertement ! »
Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais, moi, au nom de mon Père, voilà ce qui me rend témoignage.
Mais vous, vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis.
Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent.
Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main.
Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père.
Le Père et moi, nous sommes UN. »

***

Devant nos yeux, le miracle de la transmission s’opère en toutes ses dimensions, certains se mettent à croire, à suivre le Seigneur. Le Seigneur, quant à lui, développe la cohérence de son action : il parle, il agit en conséquence... A travers son mouvement, le mouvement aussi de ceux qui croient en lui, ses « brebis », se révèle la présence bienveillante et active du Père... Une réalité nouvelle s’installe, un monde nouveau fait sens... Il s’agit de la reconnaître, de le recevoir, d’y entrer nous aussi... De quelques brindilles qui commencent à brûler au bord du lac de Tibériade surgit un grand feu qui ne cesse d’embraser l’univers...

Ce qui a été vécu à ce moment de l’histoire, avec sa contradiction, d’autres restent spectateurs, d’autres se refusent, n’en doutons pas, se vit aussi en nos jours. Les signes de l’action du Ressuscité, de ses disciples sont là, posés en nos propres jours... Ne doutons pas de l’action bienveillante du Père, de son engagement en tout, posons les commencements des actes dont naît en nous le désir... Ils prendront forme, ils transformeront la réalité... « Un acte pleinement libre, un acte qui engage et constitue la personne est toujours d'une certaine façon un acte originel, un acte qui dépasse infiniment les circonstances où il est accompli, Un acte humain, est toujours plus grand que ses circonstances ; quand il va jusqu'au bout de lui-même, il est toujours infini dans les disponibilités qu'il évoque et qu'il confirme. » Maurice Zundel.

Agissons !

 

photo http://www.michelledastier.org/images/Mains/main-bougies-adoration.jpg