Jn 11, 19-27 Sainte Marthe, disciple du Christ, soeur de Lazare

Publié le par Jardinier de Dieu

29 juillet

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 11,19-27.

En ce temps-là, beaucoup de Juifs étaient venus réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère. Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.
Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.
Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »
Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »
Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »
Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »

marthe-marie-jesus.jpg 

A Béthanie, non loin de Jérusalem, vivaient Marthe, Marie et leur frère Lazare. Jésus aimait à se reposer dans leur maison. Qu'il devait faire bon puisqu'il s'y sentait bien, nous pourrions même dire "détendu" et paisible. Honneur donc à la maîtresse de maison, sainte Marthe. Mais elle est toujours affairée et elle reproche à sa sœur de ne pas l'aider. Le Maître ne lui en fait pas grief. Il lui demande seulement de rester calme et de donner à chaque chose sa valeur. « Marthe, Marthe, tu t'agites, tu t'inquiètes pour beaucoup de choses.... »  Ce n'est pas l'activité que Jésus condamne, (que s'en consolent les maîtresses de maison), mais l'activisme, l'agitation. Il vaut mieux recevoir dans la paix du cœur, que de voir la maîtresse de maison sans cesse à la cuisine, venir en éclair à la table, abandonner son hôte et repartir pour que la salade soit au point. L'essentiel c'est la convivialité, avec un équilibre des réalités. Marthe d'ailleurs n'en manque pas, car lorsque Marie ne sait que pleurer devant le tombeau de son frère, Marthe est confiante: "Je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, il te l'accordera. »  La réponse ne se fait pas attendre: « Je suis la Résurrection et la Vie. » (cef.fr) 

Oui, avec Sainte Marthe, nous disons : Seigneur Jésus, tu es la Résurrection et la Vie. Nous croyons que le  Père accorde tout ce que tu lui demandes. Pourquoi sembles-tu abandonner ceux que nos efforts et notre amour ne parvienne pas à maintenir en cette vie ? Ne reste pas sourd au cri des hommes qui meurent, pardonne le manque de foi de ceux qui les assistent ; et accorde-nous la joie de nous retrouver tous auprès de  toi dans la vie éternelle. (p.309 de Missel de l’assemblée pour la semaine, 1982. AELF, Paris)

image http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c9/Jan_Vermeer_van_Delft_004.jpg/531px-Jan_Vermeer_van_Delft_004.jpg

Publié dans Saints