Jn 14, 15-16.23b-26 Fête de la Pentecôte, année C

Publié le par père Jean-Luc Fabre

L’orchestre de la louange éternelle se met au diapason…

Jean 14, 15-16.23b-26 À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l'Esprit de vérité. Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l'aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. Celui qui ne m'aime pas ne restera pas fidèle à mes paroles. Or, la parole que vous entendez n'est pas de moi : elle est du Père, qui m'a envoyé. Je vous dis tout cela pendant que je demeure encore avec vous ; mais le Défenseur, l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. »

orchestre.jpg 

« On n'invente qu'avec le souvenir. »

Alphonse Karr

 

« À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père » Il peut nous sembler remarquable que l’évangile puisse éclairer des événements qui ont lieu après le temps de la présence physique de Notre Seigneur Jésus Christ, ce temps qui constitue le périmètre des récits évangéliques. Ils vont, pour les plus étendus, en effet du récit  de sa Naissance jusqu’à celui de son Ascension… Cette capacité à éclairer d’autres événements signe à la fois que la présence du Seigneur déborde cette modalité et que cette présence physique explicite toute l’histoire humaine. N’oublions pas non plus que les rédacteurs de l’Evangile ont vécu l’ensemble du processus depuis l’accueil de Jésus, la suite du Seigneur jusqu’à sa Passion et sa Résurrection et la nouvelle vie de ce qui devenait l’Eglise après son Ascension… C’est ce mouvement reçu et compris qui assure l’apostolicité de l’Eglise. Cette apostolicité embrasse toute l’histoire humaine, celle de l’humanité entière et celle de chaque homme… Elle l’éclaire, lui donne d’aller à la sainteté de la réponse.

« Si vous… Moi, je… il vous » Un passage de relais puissant s’opère ainsi qui met en relation par la vie de Jésus ceux qui l’aiment et son Père. Cela donne ainsi au Père de pouvoir donner à ceux qui aiment son Fils, l’Esprit Saint, l’Esprit de Vérité. Tout se révèle dans cette immense communication et du mystère de Dieu et du mystère de l’humanité. Nous réalisons là que la Parole du Fils est celle du Père et que c’est pour cela qu’elle peut être reprise par l’Esprit et que c’est pour cela qu’elle est vraie aussi en tout temps. L’essentiel est dit aussi de l’aventure humaine. Nous accédons à l’enveloppe qui contient tout de l’aventure humaine, la relation entre le Fils et le Père. Il s’agit pour nous de recevoir ce mouvement, de se laisser mouvoir par lui et en tout temps en tout lieu pour que naisse en toute chair la capacité humaine de répondre, puisque l’Unique, le premier a parlé d’une manière définitive, et ne cesse de parler ainsi à tous par l’Esprit. L’Esprit que nous recevons du Père nous donne de pouvoir lui répondre là où nous sommes pleinement. Nous attestons, nous accédons ainsi à la louange éternelle… L’orchestre peut entamer la symphonie de la Vie éternelle… place à tous les instruments, à tous les humains de tous les temps…

« Souvenir de tout ce que je vous ai dit » Nous sommes devant notre vie, notre situation qui nous sollicite. Mais notre réponse véritable, celle qui fait grandir tout le monde, notre interlocuteur, nous-mêmes et tous les autres… Celle qui nous fait avancer sur le chemin de l’être et non seulement celui du faire prend son origine dans le souvenir de la vie de Notre Seigneur Jésus Christ au temps de son séjour sur la terre avec nous… Sans cesse et sans relâche nous avons à parcourir et à parcourir à nouveau sa vie… L’Evangile ne se tait pas après la Pentecôte. Nous entrons dans notre situation pleinement et pour cela nous l’écoutons encore et encore… Nous l’écoutons jusqu’au bout, pour nous et tous nos frères… Oui Seigneur !

Père Jean-Luc Fabre

Photo http://www.gala.fr/var/gal/storage/images/media/images/actu/photos_on_ne_parle_que_de_ca/orchestre_philharmonique_de_berlin/907650-1-fre-FR/orchestre_philharmonique_de_berlin_article_big.jpg