Jn 14, 27-31a Le médiateur a réalisé son œuvre…

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Jean 14, 27-31a En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé. »


A l’image de ce bateau le retour du Christ de la grande épreuve

« Je m’en vais, et je reviens vers vous » et aussi « je pars vers le Père » Le double mouvement du Christ Jésus vers les disciples dans un quitter, revenir et vers le Père, aller et venir, établir ainsi un lien, un lien porteur, celui de la foi. Jésus établit par son existence même, le moyen de la relation entre le Père et les disciples.

« Je vous ai dit ces choses maintenant »  et « Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous » Tout cela est le fruit d’une histoire qui s’achève. Alors cela engendre-t-il un grand silence ? A vrai dire non, mais une nouvelle création qui s’initie par nos demandes propres… Jésus répond à nos demandes, il répondra toujours dans la disponibilité à tout en son état de ressuscité qui porte tout, qui relie tout… Le dialogue est à notre initiative, heureux sommes-nous de le découvrir… de nous y risquer.

« Que le monde sache que j’aime le Père » et « que je fais comme le Père me l’a commandé » Alors, le chemin qui s’offre à chacun de nous consiste à le contempler lui et, de là, laisser sourdre en nous la parole de filiation qui monte… vers Lui, vers le Père mais aussi vers nos frères, ses frères… Le monde passe en Dieu… les poissons sont hélés sur la grève… La Paix est là, nouvelle, éternelle, radieuse…

Père Jean-Luc Fabre

[image http://www.parlonsphoto.com/upload/images/photo-u4655x.jpg ]