L'amour fraternel

Publié le par Aumonerie de Purpan (jardinier de Dieu)

lilas-blanc.JPG

... "Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres." La loi de fructification imposée au disciple, c'est l'amour fraternel. Rien ne remplace. Pas question de construire monument, grotte ou cathédrale, mais de bâtir le Corps du Christ par la charité. L'Eglise peut s'épanouir sans églises, mais pas sans relations fraternelles. Le fruit à porter qui rend gloire au Père, c'est l'édification du Corps du Christ. Saint Jacques, en un raccourci saisissant, disait que la vraie religion, c'est de visiter veuves et orphelins dans la détresse.

L'amour fraternel n'est ni du sentiment, ni sympathie naturelle, mais obéissance à Dieu dans et par le service du prochain. Service concret : partage des biens, soutien moral, attention aux pauvres et aux marginaux, respect des autres. Face aux ennemis, il est patience et prière pour eux. Cet amour est gratuit. Il donne sans espérer de retour et sans enquêter sur les mérites  du bénéficiaire. Il secourt tout homme et le comble avec cette royale générosité que Dieu nous a manifestée en Jésus Christ. "On ne prête qu'aux riches" n'est pas un adage chrétien. ...

 

Guy MORIN, 1991.

Homéliaire B.
Editions Paulines & Médiaspaul, Montréal, p.91-92

Publié dans Amour