L'Avent - apprendre à prier, à veiller, à aimer, à attendre ...

Publié le par Jardinier de Dieu

Année après année,
le temps s'écoule silencieusement ;
la venue du Christ se rapproche à chaque instant.
Si seulement, comme il se rapproche de la terre,
nous pouvions nous rapprocher du ciel !
Ô mes frères,
priez-le pour qu'il vous donne le courage
de le chercher en toute sincérité.
Priez-le pour qu'il vous rende ardents...
Priez-le pour qu'il vous donne ce
que l'Écriture appelle « un cœur bon et honnête »
 ou « un cœur parfait » (Lc 8,15; Ps 100,2),
et sans attendre,
commencez maintenant à lui obéir de votre cœur le meilleur.
L'obéissance la plus petite vaut mieux que pas d'obéissance du tout...
lumiere-temoin.jpg
Vous devez chercher sa face (Ps 27,8) ;
l'obéissance est la seule façon de le chercher.
Tous vos devoirs d'état sont obéissance...
Faire ce qu'il demande,
c'est lui obéir, et lui obéir,
c'est s'approcher de lui.
Tout acte d'obéissance nous rapproche de lui qui n'est pas loin,
malgré les apparences, mais très près derrière ce cadre matériel.
La terre et le ciel ne sont qu'un voile entre lui et nous ;
le jour viendra où il déchirera ce voile et se montrera à nous.
Et alors, selon la façon dont nous l'avons attendu,
il nous donnera la récompense.
Si nous l'avons oublié, il ne nous reconnaîtra pas ;
mais
« heureux ces serviteurs
que le maître en arrivant trouvera en train de veiller » (Lc 12,37)...
Que telle soit la part de chacun d'entre nous !
Il est difficile d'y parvenir, mais il est affligeant d'échouer.
La vie est brève, la mort est sûre, et le monde à venir est éternel.

John Henry Newman (XIXe siècle) - Sermon Watching PPS 4 n°22

Publié dans Pensée du jour