Que la force soit avec toi !

Publié le par père Jean-Luc

jesus_young_teaching_in_temple.jpg

 Le Pape s’est adressé aux membres de la Commission Théologique Internationale lors de leur dernière rencontre à Rome. Dans son discours, nous pouvons percevoir l’appel à trois attitudes de respect envers le simple croyant catholique, envers le croyant juif, envers tout homme... Lire et méditer cet extrait nous prépare à accueillir Celui qui vient à nous, « pauvre et humble »... à accueillir aussi chacun de nos frères quel qu’il soit.

 

Respect du simple croyant catholique. Dans ce discours de Benoît XVI nous pouvons lire ce que le Pape a dit au nom de la foi commune aux membres de la Commission théologique internationale, des personnes très savantes, parmi les plus grands experts des théologiens catholiques et nous, simples croyants, nous pouvons lire ce que le Pape leur dit au nom de notre foi commune. Nous sommes respectés, informés, soyons aussi respectueux de tous nos frères chrétiens.

 

Respect du croyant juif. En peu de mots le Pape dit comment notre foi chrétienne prend appui sur la foi du Peuple juif. « Derrière la profession de la foi chrétienne dans le Dieu unique, se trouve la profession de foi quotidienne du peuple d’Israël : « Ecoute, Israël : le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est le seul Dieu » (Dt 6,4) ». Dieu tient une même promesse qui se déploie et s’offre à tous, en respectant le chemin entrepris, en ne l’annulant pas. Soyons respectueux envers tous ceux dont le Peuple a été appelé en premier.

 

Respect de tout homme. Le Saint Père montre aussi comment l’ouverture du Mystère de Dieu, la « lumière trinitaire », est aussi le moment où la Foi s’offre à tous les hommes. « Et dans le mystère trinitaire s’éclaire aussi la fraternité entre les hommes » Le Pape exprime d’une très profonde manière combien notre foi nous appelle à œuvrer pour le bien des autres, de tous les autres, au nom de la révélation de Dieu. C’est « le bonheur et l’évidence cristalline de l’impact de la Révélation trinitaire sur notre communauté » Soyons respectueux envers chaque membre de la communauté humaine.

 

Lisons, relisons, méditons ce beau paragraphe...

 

Derrière la profession de la foi chrétienne dans le Dieu unique, se trouve la profession de foi quotidienne du peuple d’Israël : « Ecoute, Israël : le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est le seul Dieu » (Dt 6,4). L’accomplissement inouï de la libre disposition de l’amour de Dieu pour tous les hommes s’est réalisé dans l’incarnation de son Fils en Jésus-Christ. Dans cette Révélation de l’intimité de Dieu et de la profondeur de son lien d’amour avec l’homme, le monothéisme du Dieu unique a été éclairé d’une lumière complètement neuve : la lumière trinitaire. Et dans le mystère trinitaire s’éclaire aussi la fraternité entre les hommes. La théologie chrétienne, en même temps que la vie des croyants, doit restituer le bonheur et l’évidence cristalline de l’impact de la Révélation trinitaire sur notre communauté. Bien que les conflits ethniques et religieux du monde rendent plus difficile d’accueillir le caractère singulier de la pensée chrétienne de Dieu et de l’humanisme qu’elle inspire, les hommes peuvent reconnaître dans le Nom de Jésus-Christ la vérité de Dieu le Père, vers laquelle l’Esprit Saint suscite chaque gémissement de la créature (cf. Rm 8). La théologie, en dialogue fécond avec la philosophie, peut aider les croyants à prendre conscience et à témoigner que le monothéisme trinitaire nous montre le vrai visage de Dieu, et ce monothéisme n’est pas source de violence, mais est une force de paix personnelle et universelle.

 
Discours de Benoît XVI à la Commission théologique internationale Conclusion de l'assemblée plénière, 2 décembre 2011
photo http://www.neartogod.com/neartoGod/Portals/NearToGod.com/jesus_young_teaching_in_temple.jpg

Publié dans Pape