La croix du chrétien

Publié le par jardinier de Dieu

croix.JPG

 

 

La croix du chrétien, ce pourrait être la tentation d’abandonner un idéal d’honnêteté pour un profit injuste ou un avancement social alléchant ; la tentation de se retirer d’un engagement au nom de sa foi parce qu’on est ridiculisé ; la tentation d’une séparation parce que la démarche de réconciliation nous parait impossible.

ressuscité

Quand, dans de telles circonstances, un chrétien poursuit sa marche à la suite du Christ, quand il accepte de perdre sa vie, ou une partie d’un bien temporel, il sait qu’il est uni au Christ, qu’il communie non seulement à sa croix mais surtout à sa résurrection. « Qui perd sa vie, la sauvera. » Qui sauve sa vie, qui veut tout gagner ce qui passe, perdra la vraie vie vers laquelle nous sommes tous appelés. A ce compte-là, il n’y a pas de vacances pour son option pour Jésus Christ.


Gabrielle Morin
in Homéliaire : en collaboration, 1991.
Ed. Paulines, Montréal, p.p.117-118

Publié dans A lire