Lc 2, 36-40 La jeunesse de Jésus

Publié le par Jardinier de Dieu

Mercredi (octove de Noël)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 2,36-40.
En ce temps là, quand les parents de Jésus vinrent le présenter au Temple, il y avait là une femme qui était prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser.
Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière.
S'approchant d'eux à ce moment, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L'enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

***

Depuis longtemps, l’humanité de Jésus a suscité des querelles théologiques. Dans la catéchèse du pape Benoît XVI à l’occasion de la fête de St Cyrille d’Alexandre, le mercredi 3 octobre 2007*, le Pape a dit :

Jésus-Christ est vrai Dieu (deuxième personne de la Trinité, le Verbe) et vrai homme.

Il est venu au monde dans une situation très pauvre, précaire… Avec ses parents, il goûtait l’exil dès son jeune âge. Dans l’évangile de ce jour, la phrase Luc 2,40 nous révèle que Jésus est vraiment un être humain. Il grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse : une évolution physique et mentale. La grâce de Dieu était sur lui.

Faisons une relecture de la vie : nous grandissons, une évolution physique et mentale avait lieu en chacun(e) de nous aussi. Par le baptême, nous sommes greffés au Christ, la grâce de Dieu est sur nous aussi.

Comment avons-nous reçu cette grâce et comment pouvons-nous la fructifier ? Est-ce que nous nous mettons à célébrer Dieu et à parler de l’Enfant Jésus aux autres comme Anne le fit ?

Laissons-nous la grâce de Noel agir dans nos corps et dans nos cœurs. Pour nous aider, écoutons l’invitation de Benoît XVI : je vous invite tous à vivre la foi comme une rencontre avec la personne de Jésus*.

Image : http://www.reproarte.com/files/images/M/murillo_esteban/0161-0022_schlafendes_jesuskind.jpg