La pédagogie ignatienne du discernement (1)

Publié le par Jardinier de Dieu

Pour Ignace de Loyola, une décision chrétienne est une décision prise sous la mouvance de l'Esprit en vue du Royaume de Dieu. Il n'est pas arrivé seul à cette conviction, c'est l'Esprit qui l'y a conduit. Tout au long de sa vie, il a pu vérifier que, pour trouver la paix dans son agir quotidien, c'est à la conduite de l'Esprit qu'il lui fallait se confier. C'est ainsi qu'il a réalisé pour le Royaume de Dieu une œuvre qu'il n'avait pas prévue et qui dépassait de loin ce qu'il aurait pu imaginer. 

Fort de cette expérience, il va proposer toute une pédagogie de la décision chrétienne qui peut, aujourd'hui encore, nous éclairer.

evangile.jpgSe rendre libre

Il n'y a de décision humaine, et donc spirituelle, que libre mais, dans le faisceau d'influences où nous sommes pris, il n'est pas évident d'être libre. Si nous n'y sommes pas attentifs, nos actes vont révéler le jeu complexe de suggestions que notre environnement humain exerce sur nous, sans même que nous en ayons conscience. Il n'y a donc pour nous de liberté que dans un effort de libération. Nous le savons, nous n'en tirons pas toujours les conséquences. L'ascèse dont on a beaucoup médit avait pour premier but de nous libérer des pressions de toutes sortes qui pouvaient s'exercer sur nous. Il y a des choix qu'il est vain d'espérer pouvoir faire un jour, si l'on a pas travaillé patiemment à se libérer de la pesanteur des désirs immédiats, du besoin de sécurité, de la facilité, etc.

La liberté chrétienne est le fruit d'un plus grand amour. C'est l'amour du Père, la volonté de faire toujours ce qui lui plaît, qui rend Jésus libre à l'égard de toutes les puissances et de toutes les séductions du monde. Mais s'il reste le seul fruit de la volonté, l'effort de libération dont nous parlions manifestera vite ses limites. Pour qu'il soit fécond, il faut qu'il soit porté par un grand amour. Aussi saint Ignace, dans les Exercices Spirituels, insère-t-il la décision chrétienne au cœur d'une longue et ardente méditation de l'Evangile qui éveille l'amour du retraitant et fortifie sa foi.
La pédagogie ignatienne du discernement commence donc par un retour à l'Evangile. Il s'agit de retrouver (ou de trouver) le Christ des Evangiles comme Chemin, Vérité et Vie. Seule sa présence au cœur de notre désir peut nous libérer pour des choix vrais.

Père Michel Rondet

Jésuite, La Beaume-les-Aix

 

A suivre

Publié dans Manières de prier