Société 2 : la réponse chrétienne pour vivre ensemble

Publié le par père Jean-Luc

Quelle société voulons-nous ? Quel type de vivre ensemble ? ce que le monde donne à voir ...


Quelle société voulons-nous ? Quel type de vivre ensemble ? La réponse chrétienne
Voici quelques extraits du discours du Saint-Père  « Eduquer les jeunes à la justice et à la paix » c’est le thème de ce Message de Benoît XVI pour la Journée mondiale de la Paix, le 1er janvier 2012, de quoi puiser des éléments pour promouvoir un monde selon le cœur de Dieu... C’est un appel à la patience et à la confiance.


ÉDUQUER LES JEUNES À LA JUSTICE ET À LA PAIX


 Éduquer à la vérité et à la liberté


La première éducation consiste dans le fait d’apprendre à reconnaître dans l’homme l’image du Créateur et, par conséquent, à avoir un respect profond pour tout être humain et à aider les autres à avoir une vie conforme à cette très haute dignité. Il ne faut jamais oublier que « le développement authentique de l’homme concerne unitairement la totalité de la personne dans chacune de ses dimensions », y compris sa dimension transcendante, et que la personne ne peut être sacrifiée en vue d’obtenir un bien particulier, qu’il soit économique ou social, individuel ou collectif. C’est seulement par sa relation avec Dieu que l’homme comprend aussi le sens de sa propre liberté. ...


Au fond de sa conscience, l’homme découvre une loi qu’il ne se donne pas lui-même, mais à laquelle il doit obéir au contraire et dont la voix l’appelle à aimer, à faire le bien et à fuir le mal, à assumer la responsabilité du bien accompli et du mal commis.
Le juste usage de la liberté est donc central pour la promotion de la justice et de la paix, qui requièrent le respect pour soi-même et pour l’autre, même s’il est loin de son mode d’être et de vivre. De cette attitude proviennent les éléments sans lesquels la paix et la justice restent des paroles privées de contenu : la confiance réciproque, la capacité à construire un dialogue constructif, la possibilité du pardon – que tant de fois on aimerait obtenir mais qu’on a de la peine à donner –, la charité réciproque, la compassion pour les plus faibles, comme également la disponibilité au sacrifice.


Éduquer à la justice


« la cité de l’homme n’est pas uniquement constituée par des rapports de droits et de devoirs, mais plus encore, et d’abord, par des relations de gratuité, de miséricorde et de communion. La charité manifeste toujours l’amour de Dieu, y compris dans les relations humaines. Elle donne une valeur théologale et salvifique à tout engagement pour la justice dans le monde ».
Éduquer à la paix


Toutefois, la paix n’est pas seulement un don à recevoir, mais bien également une œuvre à construire. La paix pour tous naît de la justice de chacun. La paix n’est pas un bien déjà acquis, mais un objectif auquel, tous et chacun, nous devons aspirer.


****

Dans la même série de photos, cette dernière, celle d’un enfant qui s’attache à bien calligraphier à sa manière le Kanji reçu [caractère chinois introduit dans l’écriture japonaise], cet enfant y travaille au sein d’un groupe de personnes de tous les âges. Il est reçu dans une communauté à la recherche du Bien... Le monde peut toujours s’orienter vers le Bien, Seigneur suscite largement des témoins de ta Vérité et de ta Liberté.

petite japonaise


Concours. Plusieurs milliers de Japonais de tous âges se sont retrouvés jeudi dernier à Tokyo pour le traditionnel concours de calligraphie organisé chaque nouvelle année au Japon. La tradition veut que dans tout le pays, les participants tracent sur le papier leurs résolutions, leurs vœux ou leurs espoirs pour la nouvelle année au moyen d'un pinceau de crins de cheval et d'une encre noire à base de charbon. Cette année marque au Japon l'arrivée du signe du Dragon. Les participants, dont l'âge s'échelonnait de quatre à 85 ans, ont reçu chacun un idéogramme chinois à tracer, signifiant par exemple «Aile du printemps» ou «Année du Dragon». Ils avaient ensuite 24 minutes pour le calligraphier. (Shizuo Kambayashi/AP/SIPA)

Publié dans actualité et vie : JL