Le cadeau de la prière ?

Publié le par jardinier de Dieu

 trefle-4-feuilles.jpg

 

 Un jour, un petit garçon trouva un trèfle à quatre feuilles. Il le ramena triomphalement au village. «Le bonheur va venir, criait-il à tous les coins de rues. Regardez ce que jai trouvé, le signe de la chance»


Alors le sage dit aux gens du village : «rendez-vous ce soir, auprès du grand chêne, à lheure de la brise légère. Venez tous, car un grand bonheur va nous arriver». Ils se rendirent autour de larbre, à l heure fixée.


Ils étaient là à scruter les montagnes au loin, attendant que quelque chose de sensationnel se produise. Pensez, le petit Julien a découvert un trèfle à quatre ! Mais rien ne se passait.


Alors l’ancien dit : «Cest peut-être parce quil nous manque quelques habitants. Sans doute que si nous parvenons à être tous présents, Dieu va nous envoyer le bonheur qu il nous réserve.» Sitôt dit, sitôt fait ! Les hommes les plus vigoureux se précipitèrent au village et ramenèrent en les portant dans leurs bras les vieillards et les malades, les nouveau-nés et les bambins. Et ils étaient absolument tous là, dans le souffle vespéral. Mais rien ne survenait. Pas de signe dans les nuées, pas de manifestation tonitruante.


Alors, un grand-papa prit la parole au fin fond du silence - ce sont souvent les grands-parents qui ont raison : "Et si le bonheur voulu par le Seigneur, cétait de nous retrouver tous ensemble, pour la première fois depuis cent ans, tout le village sans exception, au-delà de nos querelles de partis ou de nos bagarres de familles ; tous dans le silence du soir ?"


Et, si cétait cela aussi, le cadeau de la prière familiale ?  

 

 François-Xavier Amherdt, (préface) Jean-François Dorsaz, 2005.

Prier en famille : la part secrète des jours.
Saint-Augustin, Saint-Maurice (Suisse)
p.85

 

 

 

 

Publié dans A lire