Le terrible séisme au Japon et moi ?

Publié le par Martine de Laburthe

seisme-japon.jpgComment ne pas être touché par ce terrible séisme qui vient de s'abattre sur le Japon ? Tant de gens plongés dans l'horreur et le malheur, la peur et l'angoisse. Et moi pendant ce temps ? Moi tranquillement installé dans le confort dans ma ville de Toulouse, qu'est-ce que je fais ? Je regarde ces images si fortes bien calée devant mon poste de télévision, un verre de jus de fruit à portée de main. Oui sûrement. Mais je peux me dire que ces gens sont de chair et d'os comme moi. Comme moi ils étaient bien installés dans leur vie quotidienne. Un sentiment de compassion s'installe alors en moi. Oui nous sommes tous frères et soeurs dans la douleur. Compatir signifie "souffrir avec". Cela relève de notre humanité. Il est de notre devoir d'être humain de "souffrir avec" nos frères qui souffrent, de compatir. Il est de notre devoir de chrétien de "souffrir avec" nos frères en Christ qui sont dans la douleur, d'être nous-mêmes dans la compassion, à l'image de Marie au pied de la croix qui était toute compassion pour son Fils crucifié et mourant. A défaut d'aide matérielle ou concrète, nous pouvons les aider par nos prières. Oui je sais, beaucoup ne croient pas à l'efficacité de la prière pour les autres. Mais moi j'y crois ! La prière peut être une arme efficace pour lutter contre le mal et elle est à la portée de chacun de nous. Quand je prie pour les victimes du séisme au Japon, je suis sûre que certaines de ces personnes ont quelque soulagement, parce que "Dieu entend nos prières".

 

Je suis allée dernièrement écouter la conférence d'une scientifique de renommée internationale sur le cosmos et l'univers. Elle nous a expliqué que la planète Terre n'est qu'une petite tête d'épingle dans notre système solaire, lui -même un système planétaire parmi tant d'autres plus ou moins similaires perdu dans l'immensité de l'univers. Et notre minuscule planète Terre est la seule où il y a une vie telle que nous la connaissons. Si on y réfléchit un peu sérieusement, et qu'on essaie d'imaginer ce que cela représente, on peut changer notre façon de voir le monde, et notre vie personnelle. Moi, tête d'épingle sur cette terre qui elle même est une tête d'épingle dans notre univers. Et le rapport au temps dans tout ça ? Les échelles de nos représentations éclatent.

 

Alors, vu dans cette perspective, le terrible séisme au Japon et moi ? N' y a-t il pas une autre dimension à donner à notre réflexion ? Je porte un regard sur cet évènement depuis mon petit "moi", ou bien j'essaie d'élever mon regard aux dimensions de l'univers ? Nous sommes à la fois dans l'infiniment grand et dans l'infiniment petit, et l'un ne va pas sans l'autre. Viens alors dans cette réflexion la notion de temps. Le temps à nos yeux d'humains, ou bien le temps aux yeux de Dieu, ce Dieu que nous croyons à l'origine de cet immense univers. Viens aussi dans cette réflexion la notion du mal, du mal injuste et aveugle. Pourquoi certains souffrent terriblement sans motif ? Et la vie finalement, s'arrête-t elle à la mort ou bien y a-t il une autre vie après ? Pour ma part, cela me conduit à penser que réellement Dieu existe, parce qu'il est impossible que tout cela se résume à notre petite échelle humaine et s'explique avec nos petites théories. Il y a bien eu la Passion et la Résurrection de Jésus, le Christ fils de Dieu. Nous touchons là à un mystère que nos mots humains expliquent mal. Mais nous pouvons demander à Dieu la grâce qu'il ouvre notre coeur à la compassion simple, humble et humaine. Prions pour le Japon, pour tous les peuples et les individus qui, aujourd'hui, souffrent dans le monde et peut-être tout à côté de nous.

Source de photo http://www.europe1.fr/International/La-menace-d-une-crise-nucleaire-pese-sur-le-Japon-450387/