Les mots de l'Avent 2012, mercredi 5 décembre, 1ère semaine de l'Avent

Publié le par Père Jean-Luc

Nous allons vers la fête de Noël, dans ce temps de préparation nous pouvons essayer de rafraîchir le sens de certains mots, pour se disposer à recevoir, à rencontrer… Aujourd’hui, le mot « espérance ».

« Le réel quelquefois désaltère l'espérance. C'est pourquoi, contre toute attente, l'espérance survit. » René Char La Parole en archipel. Oui, il est bon de mesurer ce qui dans le quotidien conforte l’espérance, elle peut donc survivre et trouver ainsi sa véritable dimension.

Pour cela elle doit aller vers des altitudes plus extrêmes, elle doit se confronter à la perte intégrale, la mort, pour être à sa vraie dimension… « La mort comme tremplin d'une espérance absolue. Un monde où la mort ferait défaut serait un monde où l'espérance n'existerait qu'à l'état larvé. » Gabriel Marcel  Etre et avoir

Dès lors, sur ce fond, l’espérance sait se trouver dans le quotidien, dans une ouverture souple, qui accepte de laisser advenir les choses simplement… « Les bonnes choses n'arrivent que lorsqu'on renonce à les espérer ; à l'inverse, trop espérer, les empêche de se produire. » Paul Auster Moon Palace

Et dans ce chemin nous rejoignons bien l’intuition d’Etienne de Senancour « Vivre, c'est espérer et attendre. »

De la même manière, la question si importante pour l’homme de son action pour son devenir trouve une nouvelle perspective, en considérant l’entreprendre dans sa dimension d’implication personnelle forte « Il est indispensable d’espérer pour entreprendre. » Yvon Gattaz

Maurice Barrès a paradoxalement raison  lorsqu’il dit que  « Nul homme réfléchi ne peut espérer. » L’homme ne se révèle ni à lui-même, ni aux autres par ce travail réflexif qui de fait l’enferme en lui-même, avec des risques de toute puissance, mais dans l’ouverture à l’autre, ce que signe l’espérance.

Elle devient donc le berger de notre devenir, en donnant au devenir de veiller sur nous « L’espérance : un rêve qui veille. » Carlo Dossi

Aristote le dit aussi dans une formule paradoxale qui formule ce bel équilibre entre action et contemplation, activité et passivité « L'espérance est le songe d'un homme éveillé »

Tenir cette attitude, nous aide à trouver le rythme de ce temps d’Avent…

Père Jean-Luc
image http://www.idees-cate.com/images/esperance10.jpg

Publié dans Mots de l'Avent