Les mots de l'Avent, samedi 8 décembre, 1ère semaine du temps de l'Avent C

Publié le par père Jean-Luc

Nous allons vers la fête de Noël, dans ce temps de préparation nous pouvons essayer de rafraîchir le sens de certains mots, pour se disposer à recevoir, à rencontrer… Aujourd’hui, le mot « sécurité ».

securite.jpgLa sécurité nous apparaît comme une bonne chose mais là aussi les citations mettent cette notion en tension avec la liberté, le devenir… et aussi la foi véritable.

Albert Einstein  campe bien le fonctionnement global de notre société technologique « L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique ». Mais d’autres plus récents, depuis que cette propension au tout sécuritaire s’est envolée, comme Norbert Bensaïd pointe notre dérive « Notre liberté est menacée par le besoin de sécurité et la sécurité elle-même est menacée par le souci obsédant qu'on en a. » [La Lumière médicale]. Alexandre Jardin conclut  « Le besoin de sécurité asphyxie l'âme. ». Des propos peu éloignés de ce que William Shakespeare a pu dire : « La sécurité est la plus grande ennemie des mortels. » [Macbeth] et de Jean Delumeau, auteur de la peur de l’Occident. « La plus grande pulsion n'est pas la libido mais le besoin de sécurité». Ces propos qui ont une ampleur culturelle très large ne peuvent pas nous interroger.   

Mais d’autres reconnaissent justement que la sécurité permet le devenir ainsi Patrick Süskind « Pour se servir de sa raison, on a besoin de sécurité et de quiétude. » [Le parfum]. Avec Victor Hugo une nouvelle note, qui ouvre à la dimension intérieure. « C'est une chose étrange à quel point la sécurité de la conscience donne la sécurité du reste. » [Les Misérables].

Si la sécurité intérieure donne la sécurité du reste, alors cela voudrait-il dire que le travail, notre travail, y peut quelque chose « Le travail donne de la gaieté au-dehors et de la sécurité au dedans. » Félix Dupanloup. Cela resitue l’enjeu véritable « La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n’est pas de parvenir à la sécurité, c’est d’arriver à tolérer l’insécurité. » Erich Fromm. M. Scott Peck le dit à sa manière« La véritable sécurité consiste à apprécier l’insécurité de la vie. »  [The Road Less Traveled]

http://espiritu.fr/blog/wp-content/uploads/2011/12/IMGP1656.jpg

Un nouveau chemin de croissance s’offre, s’impose à nous, un chemin qui n’est ni de témérité ni de couardise mais de courage « C'est dans la libre préférence du danger à la sécurité qu'on reconnaît les âmes nobles. » Jean Dutourd. [La grande leçon de la vie]. « Si on ne change pas, on ne grandit pas. Si on ne grandit pas, on ne vit pas vraiment. Grandir exige un abandon provisoire de tout sentiment de sécurité. » Gail Sheehy.

Gardons-nous de nous éloigner de ce chemin, cela risque d’entrainer la chute du pays. Les propos de Thomas Jefferson seront-ils prémonitoires ? « Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l’une ni l’autre. » Ainsi que ceux de Jean-Paul Marat « La trop grande sécurité des peuples est toujours l'avant coureur de leur servitude. » [Les chaînes de l'esclavage].

Le Seigneur ne nous libère pas de l’insécurité mais Il marche avec nous, il a accepté de prendre sur lui avec nous les aléas de la vie, lui qui naît dans le dénuement, lui qui doit, petit enfant, devenir un réfugié… Acceptons l’incertitude de notre vie, la seule manière d’entrer dans la foi qui nous donne le bonheur de vivre à Sa Suite… « Sur Dieu seul mon âme se repose… »

père Jean-Luc ; 2e image http://espiritu.fr/blog/wp-content/uploads/2011/12/IMGP1656.jpg

Publié dans Mots de l'Avent