Marie dans la catéchèse du Curé d'Ars

Publié le par Jardinier de Dieu

vierge marie...Jean-Marie Vianney (1786-1859), fut, de 1818 à sa mort, curé d'Ars, un village de deux cents cinquante habitants à peine. En dehors de la mortification, à la confession et à l'assistance des fidèles, il se servit beaucoup de la catéchèse, dont les thèmes étaient le mystère de la Très Sainte Trinité, celui de l'Incarnation, les sacrements, les commandements, les oeuvres de miséricorde, l'amour de l'Eglise et du Pape.

Dans les catéchèses du curé d'Ars, une place privilégiée est réservée à Marie. Avec des images audacieuses mais correspondant au contenu évangélique, le curé d'Ars transmettait ainsi le mystère de la bienheureuse Vierge :

Il est écrit dans l'Evangile que le père de famille sortit de sa maison de bonne heure à la recherche des ouvriers pour sa vigne. Et qu'est-ce que cette vigne ? C'est la grâce. Il n'y avait encore personne  dans cette vigne ? Oui, mes fils, il y avait Marie, laquelle précisément est née dans cette vigne. Oui, Marie y est née, puisqu'elle a été conçue sans péché. Nous de notre part, nous y avons été appelés,  le chef de famille nous a cherchés : Marie y était déjà ... Oh, la très belle ouvrière, pure, sans tache de péché ! Dieu pouvait créer un monde encore plus beau que celui-ci, mais non une créature plus parfaite que Marie. En voici, mes fils, une pauvre comparaison. Vous connaîtriez les petits oeufs qui sont dans la mer et dont on voit sortir des petits poissons qui fendent l'eau très rapidement, ainsi en est-il de Marie : à peine créée nagea-t-elle dans l'océan de la grâce, elle eut la plénitude de vie. ...

Angelo Amato,Jean Longère, 2000.
La Vierge dans la catéchèse, hier et aujourd'hui: communications présentées ...
Mediaspaul, Paris, p.62

Publié dans A lire