Meilleurs voeux ??? Pourquoi ce souhait ?

Publié le par Martine

carte_voeux_2009.jpgEn ce début d'année il est d'usage de se souhaiter les uns les autres une bonne année, de présenter nos meilleurs voeux. Il est intéressant d'y regarder de plus près : il y a plusieurs façons de dire "meilleux voeux". Ce peut être une simple formule de politesse, une réponse aimable, une formalité, un souhait profond et sincère, etc.

Je m'amuse ces dernières années à observer ceux qui me souhaitent une bonne année, et moi-même, à qui et comment je présente mes voeux. Dans la nuit de la St Sylvestre, parfois j'ai reçu des dizaines de sms d'amis, parfois juste un ou deux. Je reçois aussi des voeux par courriels. Selon les années, ce sont des amis ou bien des gestes formels et professionnels. Quant aux voeux par téléphone ou de visu, ce sont les meilleurs sans doute.

Je me souviens d'une année récente où les premiers à être venus vers moi étaient des hommes politiques en pleine action à ce moment-là. Cela m'a fait sourire. J'ai répondu aussi aimablement en relativisant leur amitié du moment ! je me suis alors dit : et mes vrais amis, pourquoi ne bougent-ils pas et m'oublient-ils ?

J'ai eu aussi de belles surprises ces dernières années : des amis oubliés ou perdus de vue qui ont eu le geste si élégant de me contacter pour me souhaiter tout le bonheur possible pour la nouvelle année.

Et moi-même, parfois je contacte le plus de monde possible, parfois je ne bouge pas. Parfois j'essaie d'être "aimable" et parfois je veux juste être libre de ne rien dire à ceux à qui je n'ai pas envie de le dire. Parfois je le dis à un inconnu croisé ici ou là, pour le plaisir de la gentillesse et du partage gratuits. 

Pourquoi y a t-il une inconstance d'une année à l'autre ? Sans doute parce que notre cercle de connaissances évolue au fil du temps, et nous aussi. Est-ce un bien ou est-ce à regretter ? Que faisons-nous de nos amitiés ? Ont-elles du prix à nos yeux ? Et d'ailleurs, qu'est-ce que je fais, moi, pour les entretenir ? Est-ce que je prends l'initiative d'être la première à souhaiter la bonne année ? Est-ce que seulement je réponds avec une sympathie sincère dans un délai raisonnable ?

Recevoir et transmettre ses voeux de nouvel an n'a rien d'anodin ni de banal. En y regardant de près on y découvre beaucoup de choses sur soi-même, sur les autres, sur notre façon de mener notre vie sociale. Soyons vrais et sincères dans ce geste. Ce peut être un terrain favorable pour tester jusqu'où va notre attention pour l'autre et comment nous comprenons notre relation avec ceux qui nous entourent. En ce début d'année on peut trouver là quelque matière à résolution à prendre peut-être. 

Avec joie je souhaite à chacun et chacune d'entre vous une très belle année 2012 fixée sur le cap de l'Espérance promise par le Christ à tous les hommes de bonne volonté.

Martine

photo http://www.explisites.com/images/carte_voeux_2009.jpg