Mercredi des Cendres - Vivre comme des justes

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Aujourd’hui, nous commençons le temps liturgique du carême avec le mercredi des cendres : jour de pénitence, de jeûne et de prière. Dans l’Evangile du jour, le Seigneur Jésus nous fait voir la manière qui nous aide à vivre comme des justes :  

Cendres-705x312.jpg

Si tu veux vivre comme des justes,
évite d'agir devant les hommes pour te faire remarquer (Mt 6, 1)
Quand tu fais l'aumône,
ne fais pas sonner de la trompette devant toi,
comme ceux qui se donnent en spectacle
dans les synagogues et dans les rues,
pour obtenir la gloire qui vient des hommes. (Mt 6, 3)
Quand tu pries ;
retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte (Mt 6, 6)
Quand tu jeûnes,
parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes (Mt 6, 17)
Maintenant, comment pouvons-nous le vivre pendant les quarante jours qui nous séparent de Pâques ? Voici une des pistes de réflexions :   
Vivre comme des justes…Cela veut dire quitter l’attache du groupe, les comportements induits par les autres, ne pas chercher à s’ajuster aux autresmais aller dans le secret, hors de toute comparaison, se retrouver avec soi, seul… Laisser la justesse de ma manière d’être se révéler, comme nous le faisons déjà dans la pratique artistique lorsque nous cherchons en nous-mêmes le mouvement juste, la note exacte, le trait précis… Cette justesse vient lorsque nous cessons de nous préoccuper des autres, des regards sur nous, des certitudes convenues, des performances.
Et si le Carême, c’était d’abord cela, loin de toutes obligations, se laisser être ?… Un grand bol d’air du large, loin du regard des autres…Silence, accepter d’entendre autre chose, se risquer, partir, accueillir… commencer. Celui qui depuis toujours m’attendait pourra venir me rejoindre…
Très joyeux itinéraire du carême à vous