Messe du soir du Jeudi-saint en mémoire de la Cène du Seigneur/Jean-Paul II

Publié le par Kim-Liên Tô

jeudi saint

« Chaque fois que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe, vous proclamez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne »

      « Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, ayant aimé les siens..., les aima jusqu'à la fin. » Et voilà que, pendant le repas pascal, la dernière avant son départ vers le Père, se révèle un signe nouveau : le signe de la Nouvelle Alliance. « Jusqu'à la fin » veut dire : jusqu'à se donner lui-même pour eux. Pour nous. Pour tous. « Jusqu'à la fin » veut dire : jusqu'à la fin des temps. Jusqu'à ce que lui-même revienne une autre fois.

      Depuis cette soirée de la dernière Cène, nous tous, fils et filles de la Nouvelle Alliance dans le sang du Christ, nous rappelons sa Pâque, son départ grâce à la mort sur la croix. Mais nous ne nous la rappelons pas seulement. Le sacrement du Corps et du Sang rend présent son sacrifice. Il nous y fait participer toujours de nouveau. Dans ce sacrement, le Christ crucifié et ressuscité est constamment avec nous, constamment il revient à nous sous la forme du pain et du vin, jusqu'à ce qu'il vienne de nouveau, afin que le signe fasse place à la réalité ultime et définitive. Que rendrai-je pour l'amour « jusqu'à la fin » ?
Jean-Paul II
Homélie (trad. L'Osservatore romano rev.)