Mt 18, 12-14 La joie de Dieu nous rassemble ...

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Mardi (2ème semaine de l'Avent)

La joie de Dieu nous rassemble,

le rassemblement en Dieu nous met dans la joie.

Matthieu 18, 12-14 Jésus disait à ses disciples : « Que pensez-vous de ceci ? Si un homme possède cent brebis et que l'une d'entre elles s'égare, ne laissera-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ? Et, s'il parvient à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu'un seul de ces petits soit perdu. »

 

interculture-medium-blog.jpg 

La tonalité de cette semaine est la joie. Dimanche prochain nous demanderons que « notre joie soit dirigée vers la joie d'un si grand mystère, pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau »…

La joie transforme notre être, la joie nous oriente. Et aujourd’hui, nous est livré un des motifs de la joie, le rassemblement des petits, de tous les petits auprès de Dieu. [et nous sommes tous des petits]. Nous le savons chacun de nous d’expérience, être réunis avec d’autres produit en nous une vraie joie. Pensons aux repas de famille ou entre amis où la joie est autre lorsque tous peuvent être présents. Pensons aux foules sportives. Pensons à la cohue de la fête des lumières à Lyon de personnes heureuses en famille ou entre amis de s’émerveiller des belles images projetées sur les bâtiments de la ville… Pourquoi cela ? Parce que dans ces divers rassemblements se manifeste plus profondément notre nature véritable. Aucun être humain ne vit seul, il vit avec et par les autres. Sa vraie dimension est à ce niveau, et l’identité véritable est au niveau de l’humanité entière.

Dès lors nous pouvons recevoir cette bonne nouvelle du projet de Dieu de rassembler l’humanité entière. Nous y ouvrir. Cela se transforme aussi pour nous en mission, vis-à-vis de nous-mêmes et de notre regard sur nos frères, quel qu’il soit lui aussi est appelé à ce rassemblement et aussi vis-à-vis de notre action. Elle trouve son sens plénier dans sa capacité à s’inscrire dans ce projet, « qui ne rassemble pas avec moi disperse dis le Seigneur »…

http://malcontenta.blog.lemonde.fr/files/2009/12/05-12-2009-008.1260185181.jpg

Forts de ces recommandations, nous pouvons poursuivre notre marche vers Noël. Nous ouvrir à ce prince de la Paix, qui prend les vrais moyens pour rassembler l’humanité, la pauvreté, l’humilité, la simplicité de cœur, revêtons nous nous aussi de ces attributs. Sa naissance annonce sa manière.

père Jean-Luc Fabre

photo1 http://3.bp.blogspot.com/_juSXdMirogQ/TTHQ1-Oj3yI/AAAAAAAAABg/mI1PLS81u7c/s1600/interculture-medium-blog.jpg

photo2 http://malcontenta.blog.lemonde.fr/files/2009/12/05-12-2009-008.1260185181.jpg