Mt 23, 13.15-22 Hypocrisie et aveuglement - Prière

Publié le par Jardinier de Dieu

Lundi (21e semaine du temps ordinaire)

1ère lecture : Action de grâce pour la conversion des Thessaloniciens (1Th 1, 1-5.8b-10)

Commencement de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens

Paul, Silvain et Timothée, à l’Église de Thessalonique qui est en Dieu notre Père et dans le Seigneur Jésus Christ.
À vous, la grâce et la paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ.
Frères, à tout moment nous devons rendre grâce à Dieu à votre sujet, et c’est bien de le faire, étant donné les grands progrès de votre foi, et l’amour croissant que tous et chacun, vous avez les uns pour les autres.
C’est pourquoi nous-mêmes sommes fiers de vous au milieu des Églises de Dieu, à cause de votre endurance et de votre foi dans toutes les persécutions et les détresses que vous supportez.
Il y a là un signe du juste jugement de Dieu ; ainsi vous deviendrez dignes de son Royaume pour lequel vous souffrez.
C’est pourquoi nous prions pour vous à tout moment afin que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé ; par sa puissance, qu’il vous donne d’accomplir tout le bien que vous désirez, et qu’il rende active votre foi.
Ainsi, le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ.

Psaume : Ps 149, 1-2, 3-4, 5-6a.9b

R/ Le Seigneur est l'ami de son peuple.

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l'assemblée de ses fidèles !
En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !

Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares ! 
Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l'éclat de la victoire. 

Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l'heure du triomphe. 
Qu'ils proclament les éloges de Dieu, 
c'est la fierté de ses fidèles.

Evangile : Reproches aux scribes et aux pharisiens : hypocrisie et aveuglement (Mt 23, 13.15-22)

 

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Seigneur Jésus, tu es le vrai Pasteur ; nous écoutons ta voix, nous marchons à ta suite. Alléluia. (cf. Jn 10, 27)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus disait :
« Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous fermez à clef le Royaume des cieux devant les hommes ; vous-mêmes n'y entrez pas, et ceux qui essayent d'y entrez, vous ne leur permettez pas d'entrer !

Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous parcourez la mer et la terre pour faire un seul converti, et quand vous y avez réussi, vous en faites un homme voué à la géhenne, deux fois pire que vous !

Malheureux êtes-vous, guides aveugles, vous qui dites : 'Si l'on fait un serment par le Temple, il est nul ; mais si l'on fait un serment par l'or du Temple, on doit s'en acquitter.'
Insensés et aveugles ! Qu'est-ce qui est le plus important : l'or ? ou bien le Temple par lequel cet or devient sacré ?

Vous dites encore : 'Si l'on fait un serment par l'autel, il est nul ; mais si l'on fait un serment par l'offrande posée sur l'autel, on doit s'en acquitter.'

Aveugles ! Qu'est-ce qui est le plus important : l'offrande ? ou bien l'autel par lequel cette offrande devient sacrée ?

Celui qui fait un serment par l'autel fait donc un serment par l'autel et par tout ce qui est posé dessus ; et celui qui fait un serment par le Temple fait un serment par le Temple et par Celui qui l'habite ; et celui qui fait un serment par le ciel fait un serment par le trône divin et par Celui qui siège sur ce trône. »

 

Seigneur Jésus,
tu as fait des reproches aux scribes et aux pharisiens.
Malheureux sont-ils,
ils se comportent comme des hypocrites, des aveugles !
Malheureux sont-ils,
s’ils gardent les règles extérieures
sans une relation profonde avec Dieu,
qui est amour !
Malheureux sont-ils,
ils apparaissent comme de mauvais témoins d’un Dieu aimant
qui s’est donné jusqu’au bout pour nous sauver !

Et nous, les baptisés de l’an 2016,
ta parole nous interpelle.
Nous nous demandons si nous sommes aussi insensés qu’eux.
Seigneur, ouvre-nous les yeux sur nos défauts.
Toi qui sondes le cœur de tout homme,
tu connais le cœur de chacun d’entre nous.
Tu connais nos faiblesses, nos péchés.
Aide-nous à avoir des actes et des paroles qui sont en cohérence
et que notre conduite ne ferme jamais à nos sœurs et à nos frères,
 la porte de ton Royaume !
Que nous sachions te louer en tout temps
(Ps 149, 1-2, 3-4, 5-6a.9b)
pour tout ce qui est bien et positif chez les autres,
comme St Paul l’a fait,
devant la conversion des Thessaloniciens
(1ère lecture 1Th 1, 1-5.8b-10) !
Que la loyauté et la droiture d’une vie d’enfant de Dieu
ne cessent de grandir en chacun de nous,
qu’elles puissent inciter nos proches à te chercher !

Toi, la source de toute bonté, accorde nous les demandes
que nous formulons en ce jour !

 

Jardinier de Dieu

Mt 23, 13.15-22 Hypocrisie et aveuglement - Prière