Mt 5, 13-16 Sel de la terre, Lumière du monde

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Evangile selon St Mathieu 5, 13-16

Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel s’affadit, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d’une montagne, ne peut être cachée. Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Qu’ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

lumiere-et-sel-500-x-297-gif.gif 

Vous êtes le sel de la terre, Vous êtes la lumière du monde, vous êtes ingénieurs icam… Dans les semaines qui viennent vous allez être diplômés, recevoir un document qui attestera que vous êtes ingénieurs. Se pose à vous d’une manière singulièrement nouvelle la question du bon usage à en faire d’autant plus que beaucoup parmi vous ont déjà trouvé du travail et l’ont parfois déjà commencé. Vous concevez bien que le diplôme ne vous donne, d’une certaine manière, que le droit de faire vos preuves. Il se concrétisera dans votre pratique professionnelle, vous avez fortement le sentiment que devant vous il y a le challenge important de bien user de ce permis, pour réussir, être reconnu mais aussi le challenge qui compte, celui de vivre humainement et éthiquement. Vous avez aussi le sentiment que ce changement d’état va vous confier rapidement de réelles responsabilités envers les autres, que vous allez recevoir un certain pouvoir sur eux… Vous éprouvez fortement combien la responsabilité envers tous et chacun est une valeur importante pour vous. Les enquêtes du Cnisf sur les valeurs pour les ingénieurs le montrent, la responsabilité vient toujours largement en tête des valeurs pour les ingénieurs. Vous avez choisi ce passage d’évangile parce que vous avez le sentiment que se disent là des choses qui peuvent aider votre propre manière de faire, d’habiter ce métier…

 

Alors comment trouver un éclairage dans ce passage de l’Ecriture Sainte pour votre vie ? Vous êtes le sel de la terre, Vous êtes la lumière du monde, vous êtes ingénieurs icam… Il y a là un appel lancé par le Christ à ses disciples, un appel à sortir de soi vers les autres pour la capacité de saler, la capacité d’éclairer. Ces demandes sont d’autant plus fortes que pour le sel s’il en venait à ne plus saler « Il ne serait plus bon à rien qu’à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes ». L’effort ne va toutefois pas consister à faire des choses surhumaines, mais de vous attacher à vivre le plus humainement possible. En effet, il n’est pas demandé au sel d’être autre chose que du sel mais d’être vraiment du sel, tout comme à la lumière il n’est simplement demandé que de remplir son office qui est d’éclairer… Pour chacun de nous qui que nous soyons, où que nous soyons, l’enjeu est d’être simplement nous-mêmes. Alors la question, pour nous, devient : comment simplement être humain, croyant, parmi les autres êtres humains… Ce qui est le plus humain, c’est d’échanger, c’est-à-dire de recevoir et de donner. L’un des verbes donne la vitalité véritable à l’autre. Donner sans recevoir ou recevoir sans donner, coupe le flux de la vie… Notre vie trouve sa vraie dimension dans ce double mouvement. L’humanité a commencé lorsque ceux qui devenaient des humains ont pu échanger des gestes, des paroles, des services, des biens… Le Christ Jésus est venu nous rendre pleinement capable de vivre ainsi… son repas eucharistique ravive en nous le goût de l’échange.

 

Aussi, aujourd’hui, il est spécialement bon de prendre le temps de recevoir ce qui vous a été donné, d’en prendre conscience, de le goûter, de l’estimer, d’en louer le Seigneur. A partir de ce que vous avez reçu et dont vous avez conscience, vous pouvez donner, échanger… Quelques uns se sont livrés à l’exercice de la déclaration. Cet exercice vise à donner à chacun de déclarer ce qu’il peut, désire offrir à partir de ce dont il a conscience d’avoir reçu. A travers cela, il prend conscience de son style, de sa manière d’être. Cette prise de conscience lui donnera de pouvoir être lui-même en sa nouvelle vie, d’offrir justement ce qu’il a reçu. Oui, appréciez, apprécions notre vie, ce qui nous a été donné de faire, de vivre, de réaliser, de comprendre. Se trouve là dans ce qui a été donné, ce qui a été reçu, ce qui peut être offert, ce qui nous permettra de répondre… La manifestation du Seigneur en découlera simplement.

 

Saint Ignace à la fin du parcours des Exercices Spirituels propose au retraitant de faire une dernière contemplation, la contemplation pour obtenir l’amour. Il s’agit selon Ignace pour le retraitant à la fin de son parcours de retraite d’être capable d’aimer et de servir en tout et pour cela Ignace propose au retraitant de demander la grâce d’être pleinement reconnaissant de tout le bien fait reçu au cours de sa vie. Beaucoup parmi vous ont profondément goûté le temps de la retraite au cours de cette dernière année, ce temps pour soi, où je reçois ce qui m’a été donné. Cette manière de vivre peut vous accompagner tout au long de vos jours. Chaque jour, chaque semaine, chaque mois, prendre le temps de mesurer ce qui vous est arrivé, ce qui vous a fait vivre, prendre le temps de le goûter à nouveau, de le recevoir comme un cadeau qui vous est fait, puis de voir comment ce que vous avez reçu vous pouvez à votre tour le redonner. C’est ainsi que votre vie demeurera vivante, capable de se donner, de respecter l’autre, de dire du bien, parce qu’elle prend le temps de recevoir, de se nourrir elle-même, par cela elle manifeste le Dieu de la Vie… Vous êtes le sel de la terre, Vous êtes la lumière du monde, vous êtes ingénieurs icam… A vous de jouer, de veiller à recevoir pour donner. Sachez que notre prière ainsi que notre affection, celles de vos parents, celle de ceux qui vous sont chers, la mienne aussi vous accompagne.

Homélie de cérémonie de fin d'études ICAM 111 du 24 septembre 2011

Source de la photo http://preprod.meltem-int.com/marie/blog/wp-content/uploads/2011/01/lumiere-et-sel-500-x-297-gif.gif