Prière d'ouverture de la solennité du Corps et du Sang du Christ...

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Dimanche : Fête-Dieu

 

 

 

Oraison : Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour les mystères de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Toi qui règnes.


« Dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta passion » Un instant qui demeure, le mémorial de ta passion, une attitude porteuse de vie en toute situation, une attitude à laquelle nous pouvons revenir, dont nous pouvons recevoir tout le suc... nombreux ont été les chrétiens à vivre leur vie à la lumière de cette offrande du Christ, nombreux sont les chrétiens à le vivre encore aujourd’hui... se laisser habiter par cette obéissance filiale, cette remise de soi, cette livraison de soi... ce don que tu fais à chacun des tiens, depuis lors, en tout lieu, en tout temps du Monde...

« Vénérer d’un si grand amour les mystères de ton corps et de ton sang » En cela aucun dolorisme, mais la découverte de la relation juste au Monde et au Mystère de Dieu, un désir aussi naturel de s’approprier, de s’incorporer, du toucher, de contempler, de laisser cette réalité nous toucher, nous pénétrer, nous transformer... donner ce que nous avons, ce que nous sommes, parce que cela nous est donné, la durée, le temps... Adorer, rester là présents... entrer dans la durée de ta propre présence... la laisser informer la nôtre...

« Recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption » Et vivre notre existence dans cette perspective, laisser cette manière d’être nous guider en toute chose... dans notre manière de comprendre, d’agir, de faire... Alors peu à peu cet amour se répand... nous sommes ouverts à l’autre.... porteur de cet appel de la vie... dénués et pauvres de tout...

  adoration

 

 

 

« Le culte du Saint Sacrement constitue comme le « milieu » spirituel dans lequel la communauté peut célébrer l’Eucharistie bien et en vérité. C’est seulement lorsqu’elle est précédée, accompagnée et suivie de cette attitude intérieure de foi et d’adoration que l’action liturgique peut exprimer toute sa signification et sa valeur »  homélie de Benoît XVI Fête du Saint-Sacrement 2012 © Libreria Editrice Vaticana Traduction de ZENIT [Anita Bourdin]


Père Jean-Luc

Merci à l'auteur de la photo