Ouvre mes yeux, Seigneur aux merveilles de ton amour

Publié le par Anne-Marie D.

PRIERE UNIVERSELLE

Carême : pour la messe du dimanche 26 février 2012

Ouvre mes yeux, Seigneur

Aux merveilles de ton amour 

 carême 2012

Quarante jours et quarante nuits. Nous entrons dans le temps du Carême. Chacun(e) est invité(e) à prier dans le silence de son cœur ; à jeûner en offrant à Jésus, tout ce qui le conduit à l'isolement, au repliement sur lui-même, ce qui l’empêche d'aller facilement vers ses frères. Dans la vie de tous les jours, nous avons tous des engagements, plus ou moins importants mais qui comptent. Prions pour que nous sachions tenir nos promesses au cours du Carême, chemin dans notre désert et nos rocailles mais conduisant à Pâques. Si par moment, nous tombons, que nous soyons en capacité de nous relever et de repartir avec Jésus à nos côtés, lui qui est aimant et compatissant.

 Ouvre mes yeux, Seigneur

Aux merveilles de ton amour

L’attention à l’autre. Le journal « la Croix », en s’associant aux 6 publications du groupe Bayard, a pris l’initiative de réunir les différents types de lecteurs de ce même groupe. Ce sont des écoliers, des collégiens, des lycéens, des personnes actives ou retraitées, d’origine, de sensibilités et de convictions différentes qui se sont rencontrés. Les aînés ont parlé de confiance et d’écoute et de fraternité qu’elle soit républicaine ou inspirée de christianisme et les plus jeunes ont insisté sur le respect, la solidarité, l’égalité comme socle d’une société plus harmonieuse et plus humaine. Prions pour tous ceux qui osent initier ici ou là, des espaces du bien « vivre ensemble » et tous ceux, nombreux qui veulent y contribuer.

Ouvre mes yeux, Seigneur

Aux merveilles de ton amour

Le don de la réciprocité. 400 œuvres d’art contemporain sont exposées à la Cité Nationale de l’Immigration à Paris. Cette exposition propose un autre regard sur celui qui vient d’ailleurs et qui dérange quoiqu’il dise, et le plus souvent, quoiqu’il fasse. Ces artistes-là brisent le tabou de l’inquiétante étrangeté : certains parviennent à conjuguer leur double appartenance en une synthèse aboutie ; d’autres s’inventent, en combinant leur pays d’origine et « douce France », en un monde bizarroïde mais singulier. L’expo s’appelle: « J’ai 2 amours ». Prions pour les artistes qui sont tombés en amour de la France, sans pour autant renier leurs racines et pour ceux qui se battent, en ces temps de crise, contre les idées erronées sur l’émigré, l’étranger, le différent.

Ouvre mes yeux, Seigneur

Aux merveilles de ton amour

Convertissez-vous au tout amour. La Maison de Gardanne est un centre de soins palliatifs pour les personnes sidéennes ou malades en fin de vie. C’est une maison, conçue pour se réchauffer au soleil de la Provence, avec terrasses, patios et jardins. Les chambres sont colorées, individuelles avec une salle de bain mais on n’y trouve ni blouses, ni chariots, ni rampe à oxygène à la tête des lits. Des membres de la famille du patient peuvent y résider, gratuitement, pendant quelques jours. Prions pour que ces lieux fleurissent un peu partout : des lieux où la personne en fin de vie est le centre du projet de ce modèle de maison orientée vers le soleil où s’active un personnel compétent, empathique et un entourage familial.

Ouvre mes yeux, Seigneur

Aux merveilles de ton amour 

photo http://fidelite.be/images/livres-spirituels/livre-Cheminons-ensemble-vers-Paques-Calendrier-de-Careme-2012-9782873565169.jpg