Pourquoi vous parler de récits en cette solennité de Saint Saturnin ?

Publié le par Jardinier de Dieu

saint-saturnin.jpgAujourd'hui, le 29 novembre, c'est la fête de Saint Saturnin, premier évêque de Toulouse. Saint Saturnin (Saturninus) était né à Patras, en Grèce, avait évangélisé plusieurs contrées d'Orient avant de passer en Gaule avec saint Martial, pour évangéliser la Provence et le Languedoc. Il jeta son baluchon à Toulouse, où il réunit un bon nombre de fidèles. La langue populaire changea son nom en Sernin (et même Sornin, Sarnin, Sorlin, Cernin ou encore Savournin). L'épisode de sa mort est resté célèbre, il se passait en l'an 250 : à cette époque Décius (Dèce) régnant sur l'empire romain et persécuta les chrétiens. Saturnin fut accusé de rendre muet par sa présence dans le voisinage, l'oracle du temple païen, dédidé à Jupiter, qui se trouvait à l'emplacement de l'actuelle place Esquirol. Attaché par les pieds à la queue d'un taureau furieux, Saint Saturnin aurait été jeté sur les marches du Capitolle, contre lesquelles l'évêque eut la tête fracassée. Il fut ensuite traînté le long du cardo romain (la rue de Saint-Rome) jusqu'à la rue du Tau (taureau), son corps aurait été lâché à l'endroit de l'actuelle église du Taur qui s'est appelée Notre-Dame de Saint-Sernin jusqu'au XVIe siècle. (Encyclopédie Universalis)

« … Il est bon de conter, de raconter les évènements fondateurs de nos églises locales. Les récits sont nécessaires à la mémoire vivante de nos communautés.  Vous vous souvenez des premières lignes de l’Evangile selon St Luc, qui introduisent ce qu’on appelle « les Evangiles de l’enfance » : « Plusieurs ont entrepris de composer un récit des évènements, qui se sont accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le début, furent témoins oculaires et sont devenus les serviteurs de la Parole »

Les saintes Ecritures sont composées d’une trame de récits, qui nous font entrer dans une Histoire.

Pourquoi vous parler de récits en cette solennité de Saint Saturnin ?

Il ne suffit pas d’entendre, de réentendre conter l’histoire de nos saints fondateurs, il faut en tirer les leçons pratiques dans nos vies. Le mot « leçon » vient d’ailleurs de lectio, qui veut dire lecture.

Comment lisons-nous, relisons-nous notre vie en Eglise ? Comment témoignons-nous de Jésus aujourd’hui, comment dans notre diocèse proclamons-nous la Bonne Nouvelle, confirmant la Parole par les signes partants de nos engagements ?

Il se trouve que la préparation de Diaconia 2013, rassemblement pour notre pays autour du service de la fraternité en toutes ses dimensions, privilégie dans une première étape les récits : il s’agit d’écouter comment les uns et les autres, particulièrement les pauvres et les petits, nous osons la proximité avec le frère. Nous sommes invités à écouter, à écrire, à transcrire des moments forts de partage, vécus comme une expérience spirituelle, comme une rencontre avec Jésus, selon sa parabole du Jugement dernier.

Recueillis, ces récits commencent à constituer des livres : le livre de nos fragilités et le livre des merveilles que Dieu opère au cœur de nos vies. Ce sont nos saintes « écritures » d’aujourd’hui, que je vous invite à composer, à rassembler, à l’écoute de l’Esprit Saint et des autres.

Ainsi verrons-nous « le salut de notre Dieu » chez nous. Les récits de l’enfance de l’Emmanuel, ceux du témoignage de nos martyrs d’hier et d’aujourd’hui, peuvent et doivent nous ouvrir les yeux et le cœur sur les merveilles concrètes et contemporaines que Dieu opère avec nous et en nous.

Il sait le faire à partir des fragilités, qu’il est venu assumer jusqu’à la mort pour cette plénitude de sainteté et de gloire, qu’appellent la prière sur les offrandes et la préface de cette solennité. Saurons-nous en faire le récit ? Savons-nous regarder, retenir tout ce qui fait grandir, humblement, notre Eglise fondée par St Saturnin

Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, homélie pour la fête de Saint Saturnin (St Sernin) - 1er évêque de Toulouse, 29/11/11, http://diaconia2013.fr/2011/12/diocese-de-toulouse-ecrire-nos-saintes-ecriture-daujourdhui/ ; image  http://www.cassicia.com/IMG/593.jpg

Publié dans Saints