Prière d’ouverture de l’Epiphanie 2016 : Comment être conduit ?

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Oraison : Aujourd'hui, Seigneur, tu as révélé ton Fils unique aux nations, grâce à l'étoile qui les guidait ; daigne nous accorder, à nous qui  te connaissons déjà par la foi, d'être conduits jusqu'à la claire vision de ta splendeur. 

Cette prière est bâtie sur une comparaison, entre les rois mages, les représentants des nations et nous, nous qui connaissons le Seigneur par la foi.   

Les deux vont vers une connaissance plus grande, soit par révélation, soit par claire vision. Cela se fait grâce à l’étoile dans un cas, mais dans l’autre, le moyen n’est pas dit. Ce que nous demandons au Seigneur, c’est d’être conduits.

Ce dernier point doit être bien considéré. La réponse viendra plus d’une manière de faire que d’un résultat objectif. La réponse objective peut être, en effet, très variée. Selon chacun elle sera différente. Mais le fait d’être conduit indique que nous recevons une indication pour avancer nous-mêmes dans la situation qui est la nôtre pour avancer vers la claire vision. 

Quelle peut donc être pour nous l’équivalent de l’étoile ? Reprendre ce qu’elle a produit pour les  mages, c’est la joie, la joie qui est là lorsqu’ils la voient, la joie qui s’estompe lorsqu’ils ne la voient plus. C’est le marqueur qui nous fait cheminer pour accéder à la claire vision. La joie nous conduit vers notre accomplissement véritable. Alors au cours de cette nouvelle année, soyons attentifs à la joie, reconnaissons la direction qu’elle nous indique, suivons-la et n’ayons de cesse de faire ainsi tout au long de nos jours. Belle année 2015 à vous !

père Jean-Luc Fabre
image 1 http://images.forwallpaper.com/files/thumbs/preview/13/132099__art-night-nature-the-hills-the-river-the-moon-the-stars_p.jpg
image 2 http://mississippi.m.i.pic.centerblog.net/8aec36a1.jpg

Publié dans oraison