Prière d'ouverture du 32e dimanche ordinaire

Publié le par père Jean-Luc Fabre

 32e dimanche du temps ordinaire

Oraison : Dieu qui es bon et tout-puissant, éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans entrave, ni d'esprit ni de corps, nous soyons libres pour accomplir ta volonté.
Une demande toute simple et profonde d’un cœur aimant qui, peut-être, n’en peut plus. La route est si longue, si difficile, à tel point que nous ne savons plus, nous ne pouvons plus faire le pas suivant. Et en même temps nous croyons et à la bonté et à la toute-puissance de Dieu. Notre foi ne vacille pas mais notre être si. Et nous faisons ce que nous pouvons encore faire : le prier, lui demander son aide. Cette demande est comme dans un rêve tant la situation peut-être lourde. Alors nous pensons, nous rêvons à une course libre comme lorsque nous étions enfants et que nous courrions librement, pour le plaisir que nous nous imaginions être des oiseaux entrain de voler, où nous nous réjouissions de sentir le vent sur notre peau dans le soleil… Peut-être même que c’est ainsi que nous espérons sentir notre âme libérée non du corps mais de la situation qui pèse sur elle pouvoir bondir vers Notre Seigneur dans la joie de la rencontre. Mais nous avons aussi Père le désir de prendre la forme de Ton Fils, nous voulons aussi vivre de sa vie, connaître son chemin et nous te disons dans notre détresse « oui » comme lui-même t’a dit « oui ! Amen ! ». C’est ta volonté Seigneur que je cherche, plus que tout à la suite de Ton Fils Bien-aimé, mon Seigneur Jésus.
 père Jean-Luc Fabre
Dieu qui es bon et tout-puissant, éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans entrave, ni d'esprit ni de corps, nous soyons libres pour accomplir ta volonté.

photo http://files.myopera.com/Prayerman/blog/praying%20011.jpg

Publié dans oraison