Prière d’ouverture du cinquième dimanche de Carême

Publié le par Père Jean-Luc Fabre

Que ta grâce nous obtienne, Seigneur,
d’imiter avec joie la charité du Christ
qui a donné sa vie par amour pour le monde. Lui qui règne.

Nous avançons dans le chemin spirituel proposé pour ce temps de Carême. Nous découvrons peu à peu le sens de ce chemin. Il s’agit, en son fond, bien au-delà que notre seule conversion, de mieux connaître Notre Seigneur, le connaître de l’intérieur, de saisir ce qui l’anime en son fond. La Parole de Dieu nous y aide grandement, les scènes, les rencontres, les gestes, les paroles du Seigneur nous conduisent à mieux le comprendre, à mieux le connaître, à mieux l’aimer…

C’est le travail de l’Esprit Saint, qui irrigue notre intelligence, notre volonté, notre cœur, que de nous donner cette connaissance intérieure. C’est d’elle que peut surgir notre désir d’imiter le Seigneur dans l’esprit, la perspective qui est la sienne. Peu à peu, nous avons découvert et nous découvrons que le Seigneur agit par amour, vit par amour, amour pour son Père, amour pour ses frères humains, pour tous ses frères humains. Nous découvrons que le Seigneur se donne totalement à cet amour, que son chemin vers Jérusalem est un chemin d’amour, de don de lui-même radical…

Cet amour que nous percevons, cet amour que nous recevons, nous osons désirer qu’il devienne nôtre, que nous aussi, à la manière du Christ, nous vivions de cet amour donné pour le monde, pour nos frères, là où nous sommes, dans la situation qui est la nôtre que nous recevons plus pleinement de Lui…

Nous redisons au Seigneur notre humble demande….

Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie par amour pour le monde. Lui qui règne.

père Jean-Luc Fabre
photo
http://plantaromes.canalblog.com/images/crocus2.jpg

Publié dans oraison