Prière d’ouverture du Jeudi Saint : une rampe pour notre vie, ton Alliance Seigneur !

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Tu nous appelles Dieu notre Père à célébrer ce soir la très sainte cène où ton Fils unique avant de se livrer lui-même à la mort a voulu remettre à son Eglise le sacrifice nouveau de l’Alliance éternelle, fais que nous recevions de ce repas qui est le sacrement de son amour, la charité et la vie.

 escalier.jpg

Nous entrons dans les trois jours saints. Une dynamique se met en route. Mais chacune des étapes a son sens propre véritable. Aujourd’hui, se pose ce qui nous donnera, [nous a donné], le chemin pour comprendre ce que nous vivons, ce que nous avons à vivre… C’est la rampe qui guide nos pas sur le chemin de la réception du sens véritable du don que tu fais de ta vie.

Nous sommes appelés pour célébrer l’Alliance entre Dieu et nous, une alliance définitive, éternelle. Une alliance, c’est un échange de paroles entre deux personnes, deux groupes… Cet échange de paroles est conforté, mis en scène, scellé par un sacrifice. Le sacrifice relie les deux partenaires. Jadis l’alliance scellée entre Dieu et Abraham a été authentifiée par le passage vespéral de la nuée lumineuse entre les moitiés d’animaux mises en vis-à-vis. 

Aujourd’hui, c’est sous la forme de la bénédiction du pain et de la coupe, puis de la manducation et de la consommation que se scelle l’Alliance. Ce sacrifice signe que le Christ Jésus fait alliance avec nous. Il s’engage à être avec nous, à être à nos côtés. Comme partenaires de son alliance, nous ne cesserons de recevoir de lui amour et ouverture de vie. Nous nous efforçons et nous nous efforcerons, dans ce cadre, de lui répondre aussi totalement que possible… 

Que cette nuit conforte en nous notre fidélité à l’Alliance, Seigneur ! Que ton amour ainsi donné, manifesté conforte notre être pour que nous puissions être pleinement avec Toi ! Donne nous de répondre à ton Appel !

Tu nous appelles Dieu notre Père à célébrer ce soir la très sainte cène où ton Fils unique avant de se livrer lui-même à la mort a voulu remettre à son Eglise le sacrifice nouveau de l’Alliance éternelle, fais que nous recevions de ce repas qui est le sacrement de son amour, la charité et la vie.

 père Jean-Luc Fabre

merci à l'auteur de la photo

Publié dans oraison