Prière d’ouverture du mardi 18 décembre 2012

Publié le par père Jean-Luc

Tu le vois, Dieu tout-puissant, nous ployons sous le péché qui a soumis l'homme à sa loi : apporte-nous la délivrance grâce au renouveau que nous attendons de la naissance incomparable de ton Fils bien-aimé. 

La naissance d’un être apporte la nouveauté, à chaque fois, un nouveau monde certes fragile surgit. Nous le savons bien lorsqu’une naissance vient illuminer une famille, c’est un monde qui s’ouvre au reste, aux autres…

Et Dieu vient à nous sous la forme d’un enfant, il vient nous tendre les bras dans notre condition même. Il vient nous tendre les bras sincèrement… Il vient nous libérer de ce qui nous retient enfermés, nous empêche d’être ce que nous sommes en réalité, des personnes en relation de confiance avec les autres, tous les autres… Son jeune visage qui va apparaître désarmera nos fermetures, nos rages, nos violences, notre cœur s’ouvrira de nouveau…

Il nous donne de pouvoir lui confier ce qui nous a blessé, de lui dire notre espérance, reconnaître notre péché, notre incapacité à aimer par ce que nous avons commis, en plus d’avoir subis… il fait revivre ce germe de vie en chacun de nous… Allons à lui, demandons lui son pardon.

Œuvrons à sa suite aussi… Veillons là où nous sommes à protéger en l’autre et en nous-mêmes ce qui surgit, pousse, se développe comme humanité. Protégeons tous les enfants, y compris celui qui vit au cœur de la vieille personne…

Préparons notre cœur à fêter Noël ! Faisons silence, parlons lui à partir de ce silence en nous… ce désert où il se laisse rencontrer… et disons lui…

Tu le vois, Dieu tout-puissant, nous ployons sous le péché qui a soumis l'homme à sa loi : apporte-nous la délivrance grâce au renouveau que nous attendons de la naissance incomparable de ton Fils bien-aimé.

enfant2.jpg

Je ne connais rien de la haine, de l’intolérance, du racisme, du sexisme, de la bigoterie, de l’endoctrinement, de l’homophobie, des préjugés… Je ne comprends pas non plus des notions comme amour, compassion, intégrité, tolérance, respect de l’homme ou vérité… Pour les premières années de ma vie, celles qui sont les plus formatrices, tout ce que j’apprendrai sera ce que vous m’enseignerez… Choisissez bien !

http://www.facebook.com/lesjardiniersdedieu#!/TheIDEAlistRevolution?fref=ts

Publié dans oraison