Prière d’ouverture du mercredi 20 février 2013

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Mercredi (1ère semaine du temps de Carême, année C)

Recevoir un esprit nouveau,

prendre sa bicyclette et rouler…

 

Oraison : Regarde, Seigneur, avec bienveillance ton peuple qui cherche à mieux te servir : tandis qu’en nous imposant des privations nous maîtrisons notre corps, permets qu’en agissant selon le bien, nous obtenions un esprit nouveau.

burningman2010.png

  

Comme le cycliste, notre recherche de l’équilibre en mouvement nous conduit vers de nouveaux horizons,

nous ouvre à Toi

[Image : Burning Man 2010 par Jonan Design.] http://www.internetactu.net/wp-content/uploads/2011/11/burningman2010.png

 

Comment se disposer ? Comment faire notre part du chemin ? Comment manifester que nous voulons Te suivre, avec nos propres forces… En se quittant, en quittant notre manière habituelle de vivre, de faire… En s’efforçant de bien faire… Cela nous fait entrer dans une nouvelle dynamique.

 

En agissant ainsi, surtout Seigneur, nous éprouvons que nous nous ouvrons à l’autre, à Toi. Nous cessons de penser, de croire que nous nous suffisons, nous nous mettons en recherche… Nous cherchons à obtenir un nouveau dynamisme. Nous cherchons à recevoir un souffle nouveau, à entrer dans un nouvel environnement spirituel… C’est un peu comme lorsque nous nous mettons à faire de la bicyclette… Nous sortons de nous-mêmes, nous devons respecter des principes pour ne pas tomber… Nous nous ouvrons… le paysage change, nous sommes sollicités par l’extérieur même si c’est nous qui sommes actifs…

 

Nous manifestons ainsi notre volonté de changement, notre volonté de nous ouvrir… Nous avons besoin de ton aide, la sagesse populaire ne dit-elle pas : « aide-toi et le Ciel t’aidera ». C’est bien sur ce chemin que nous marchons, que nous roulons. Viens vite à notre aide et d’abord Seigneur, comme hier, nous te le redemandons : regarde-nous avec bienveillance !…

 devos-e0a4c.jpg

image : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/parodie/article/la-tete-me-tourne-13020

Nous éprouvons que nous ne sommes pas une île, qu’en nous-mêmes nous communiquons avec l’autre, le bien que nous recherchons vient déjà à notre aide… Nous sentons en nous de nouvelles énergies, parce que nous ne marchons pas seuls dans la Nuit, nous roulons, le vent nous fouette, nous réveille, nous appelle et il y a bien plus que le vent… Nous écoutons les pas du Seigneur vers nous dans la rumeur de notre propre action…

père Jean-Luc Fabre

Publié dans oraison