Prière d’ouverture du Samedi 16 mars, 4ième semaine de Carême

Publié le par père Jean-Luc Fabre

Sans toi, Seigneur, il nous est impossible de te plaire : dans la tendresse que tu nous portes, guide-nous, dirige nos cœurs.

rose-tendre 

Le registre de la prière évolue, la relation avec le Seigneur devient plus affectif, il s’agit de plaire au Seigneur, nous mesurons que le Seigneur nous porte de la tendresse. Nous sommes ainsi dans une relation plus totale avec Lui, nous Lui demandons qu’il sache nous guider, nous conduire par le profond de notre être, pas par le calcul de l’intelligence, par le devoir mais par l’affection, par la reconnaissance, par le cœur…

 

Nous sentons que sans la relation avec Lui, ce qui pourrait s’esquisser ne va pas advenir. C’est ainsi, c’est la réalité. Nous sommes bien loin du début du Carême, nous découvrons en ces jours l’enjeu de notre conversion, en découvrant qui est le Seigneur. Nous découvrons qui nous sommes et cela ouvre de nouvelles perspectives, que nous ne suspections pas.

 

Cet océan qui s’ouvre, est une invitation à permettre que cette réalité advienne. La mission est en creux dans ce qui s’échange en ces jours. Bénis-nous Seigneur ! Nous te le redisons encore car sans toi rien n’est possible…

 

Sans toi, Seigneur, il nous est impossible de te plaire : dans la tendresse que tu nous portes, guide-nous, dirige nos cœurs.

père Jean-Luc Fabre

Merci Martine pour la belle photo

photo http://a397.idata.over-blog.com/0/02/81/67/FLEURS-de-mon-JARDIN-et-d-AILLEURS/rose-tendre.jpg

Publié dans oraison