Prière d’ouverture du vendredi 22 février 2013 Chaire de Saint Pierre

Publié le par Jardinier de Dieu

Vendredi (1ère semaine du Carême, année C)

Nous t'en prions, Dieu tout-puissant : fais que rien ne parvienne à nous ébranler, puisque la pierre sur laquelle tu nous as fondés, c'est la foi de l'Apôtre saint Pierre. 

 

Notre vie quelle est-elle ? Une image peut-être ? Un arbre qui pousse seul ou près d’autres, affrontant les intempéries… La vie semble toujours devoir s’affronter à des obstacles. Les films, les livres en sont pleins. Il n’y a pas de croissance qui soit harmonieuse et sans aléas.

jeune-pousse.jpgPourquoi cela ? Parce que la vie humaine quel qu’elle soit est toujours un acte de foi, un devenir voulu, attendu, désiré… qui s’affronte à une adversité, ne serait-ce que les changements de situation. Il en est de même pour notre foi. Elle aussi est humaine, vivante et doit s’affronter aux aléas, risque d’être ébranlée. Un intérieur s’affronte à un extérieur. Une expérience radicale d’altérité.

Allons plus loin. L’attaque portera toujours sur la base, sur ce qui fonde notre existence, notre foi… Alors qu’elle est la base de notre foi ? Sa base est-elle en nous-mêmes ?

Nous ne cessons de réciter le symbole des apôtres. Notre foi est reçue de celle des apôtres, elle est fondée sur celle des apôtres, au premier rang desquels il y a Pierre. Aussi notre foi pourrait être ébranlée si celle de Pierre pouvait l’être. Mais les Ecritures l’attestent, cela n’a pas été le cas. Sa foi a été radicalement mise en péril soumise à sa propre contradiction mais elle a traversé l’abandon, le reniement, la mort du Seigneur Elle est née à nouveau au petit matin de Pâques, elle a retrouvé sa stature lorsqu’elle a décidé de reconstituer les « Douze » avec l’élection de Matthias, elle s’est transmise avec autorité lorsqu’elle a reconnu les développements du corps ecclésial à la Pentecôte… La foi de Pierre, la nôtre est une foi de conversion, qui en son sein porte son propre abandon. Cette foi est allée au bout de l’aventure humaine. Elle est cette enveloppe qui pourra contenir jusqu’à son terme le chemin de la foi pour l’humanité entière.priere01.jpg

Implorons encore le Dieu de toute bonté, de toute puissance, pour que nous vivions pleinement notre vie humaine, notre vie de foi… qu’Il nous rattache toujours à ce fondement inébranlable, la foi de Pierre, pénétrée qu’elle est en sa destruction par ta Vie éternelle sans cesse renaissante…

Nous t'en prions, Dieu tout-puissant : fais que rien ne parvienne à nous ébranler, puisque la pierre sur laquelle tu nous as fondés, c'est la foi de l'Apôtre saint Pierre. 

 père Jean-Luc Fabre

image 1 http://www.hec.fr/incubateur-hec/wp-content/uploads/2009/07/jeune-pousse.jpg

image 2 http://idata.over-blog.com/1/42/01/08/priere01.jpg

Publié dans oraison